Prior’Yvelines : 5 000 logements d’ici 2024

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 01 Fév. 2018 - Mis à jour le 2 Février 2018

SQY et ses communes poursuivent leur partenariat avec le Département en matière de développement et d’aménagement urbain avec le dispositif Prior’Yvelines.

Aménageur du territoire, SQY et ses communes se sont portés candidats à l’appel à projets Prior’Yvelines (Programme de relance et d’intervention pour l’offre résidentielle des Yvelines) lancé par le Département.

« Nous sommes passés d’une logique de guichet à une logique de projets pour accompagner les collectivités et les EPCI dans leurs projets de construction de logements et de rénovation urbaine », a précisé Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines, lors de la signature de cette convention, le 1er février 2018, avec le Président de SQY, Jean-Michel Fourgous, et le Président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, Philippe Tautou.

Développement résidentiel et rénovation urbaine

Signature prior'Yvelines avec SQYLe jeudi 1er février 2018, SQY signe la convention Prior'Yvelines.© C. Lauté - Photothèque SQYSur 26 candidatures déposées auprès du Département, 17 ont reçu un avis favorable, dont celle Saint-Quentin-en-Yvelines. Pour l’agglomération, cela représente plus de 5 000 logements construits à l’horizon 2024, notamment dans des secteurs en renouvellement urbain dans les communes de Plaisir, Trappes ou encore La Verrière.

Aménageur du territoire, SQY mène une politique volontariste qui participe au rééquilibrage et à la diversification de l’offre de logements afin de répondre aux besoins de tous les publics (jeunes, salariés, familles, séniors…).

SQY, territoire bâtisseur et attractif

Entre 2012 et 2016, une moyenne de 1 500 permis de construire par an a été autorisée à Saint-Quentin-en-Yvelines. En pleine procédure du Programme local de l’habitat (PLH), SQY est également engagé dans un nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU). Autant de facteurs qui renforcent l’attractivité du territoire tout comme, demain, l’arrivée de la ligne 18 et l’organisation de grands événements, à l’image des Jeux olympiques de Paris et paralympiques 2024.

Un programme sur 5 ans

Prior’Yvelines consiste à accompagner les collectivités qui projettent, sur une durée de 5 ans :
- la réalisation d’un développement résidentiel ambitieux, diversifié et qualitatif,
- et/ou l’engagement d’un projet de rénovation urbaine.
Ce soutien du Département permet, par exemple d’équilibrer des opérations complexes ou de prendre en charge un surcoût lié à la qualité d’un programme.

Prior’Yvelines constitue l’un des outils-phares de la politique logement départementale initiée en 2015 auprès des communes et EPCI. Cette approche collaborative, dans un cadre négocié plutôt que réglementé, se substitue à l’ancien dispositif de subventions, le CDOR (Contrat de développement de l'offre résidentielle) mis en place en 2006 et qui avait accompagné SQY et certaines de ses communes.

Elsa Burette, reporter pour Saint-Quentin-en-Yvelines.fr 

Partager cet article :

Haut de page