Aménagement urbain : la Casqy s'engage

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 07 Déc. 2015 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Lors du conseil d'agglomération du 5 novembre, la Casqy a adopté deux résolutions permettant de réaliser des opérations foncières pour la construction de vos futurs quartiers.

Pour réaliser les opérations foncières (acquisitions de terrains, préemptions…) dans le cadre des aménagements urbains à Saint- Quentin-en-Yvelines, la Casqy a signé en janvier 2013 une convention avec l’établissement public foncier des Yvelines (EPFY). Pour être plus efficace, cette convention générale s’accompagne de conventions particulières propres aux différents projets.

La Verrière : un engagement sur 8 ans

La Communauté d’agglomération et la ville de La Verrière portent actuellement le projet de la ZAC Bécannes-Gare-Agiot, qui s’étend sur environ 72 ha du territoire communal. L’objectif est d’y concevoir un quartier durable à dominante logement sur les Bécannes, de valoriser le parc existant (Orly-Parc) et de créer un pôle d’activités autour de la Gare et de l’Agiot.

Le projet intègre le doublement du pont Schuler avec l’ajout de voies réservées pour les bus pour faciliter l’accès à la gare. Un doublement déclaré d’intérêt général lors du conseil. Il permettra de sécuriser le franchissement de la RN10 et l’accessibilité jusqu’à la gare pour les piétons et cyclistes. Il va fluidifier les déplacements motorisés durant les heures de pointes. L’intervention de l’EPFY permettra de réaliser les acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du projet.

La convention est axée à 8 ans et le montant de l’engagement financier de l’EPFY sur ce secteur est de 20 millions d’euros.

Saint-Quentin prépare l'arrivée de la ligne 18

La Casqy et la commune de Guyancourt mènent des études afin de définir la faisabilité d’un aménagement urbain autour de la future gare Saint-Quentin Est de la ligne 18 du métro du Grand Paris Express. Cet aménagement prévoit la construction de logements, de locaux d’activité et d’équipements. À ce titre, il a été proposé de conclure avec l’EPFY et la commune de Guyancourt, une convention particulière d’application de maîtrise foncière pour le secteur "Thalès" (au sud de Villaroy, entre les avenues Léon Blum et de L’Europe).

Là aussi, l’intervention de l’EPFY a pour objectif de réaliser les acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du projet d’aménagement autour de la future gare.

La convention est fixée à 5 ans et le montant de l’engagement financier de l’EPFY sur ce secteur est de 14 millions d’euros.

Retrouvez l’ensemble des délibérations sur :
www.sqy.fr/les-publications/deliberations-du-conseil-et-du-bureau 

Partager cet article :

Haut de page