Jaidee s'impose au terme d'un Open de France de golf historique

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 05 Juil. 2016 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

La 100e édition de l'Open de France s'est déroulée durant quatre jours au Golf national, à Guyancourt. Devant 60 000 spectateurs (record battu), les plus grands champions, Rory McIlroy en tête, ont fait le spectacle.

Thongchai Jaidee vainqueur Open de France golf 2016Thongchai Jaidee, vainqueur de l'Open de France de golf 2016© Photothèque SQY - C. LautéDes stars, de jeunes golfeurs prometteurs, un parcours refait à neuf, une météo changeante et des dizaines de milliers de spectateurs (60 000, record battu !), tous les ingrédients étaient réunis que pour que le menu du 100e Open de France soit exceptionnel. Et il le fut. Rory McIlroy, 4e mondial, y est pour beaucoup. La star n'était pas revenue au Golf national depuis 2010. Entretemps, le Nord-Irlandais a gagné quatre Majeurs et a pris une autre dimension. Il n'y avait qu'à voir la foule qui suivait chacun de ses coups.

Lors des deux premiers jours, il était associé au numéro 1 français, Victor Dubuisson, et à l'Espagnol Rafa Cabrera Bello. Après un premier tour « pour voir », qu'il finit dans le par (71 coups), comme Dubuisson, McIlroy faisait parler la poudre le lendemain en rendant une carte de 66 pour se placer dans le quintette de tête (tous à -5). D'autres champions ont, eux, chuté lourdement : Danny Willett, récent vainqueur du Masters d'Augusta, et Graeme McDowell, double vainqueur de l'Open de France n'ont pas franchi le cut (seuls les 65 premiers jouent les deux derniers jours).

Dubuisson s'écroule

« L'Albatros est le parcours le plus difficile de l'année, commentait Victor Dubuisson avant le début du tournoi. Un jour, on peut faire un très bon score, et le lendemain, sur un ou deux coups ratés, perdre beaucoup. Il faut vraiment jouer son meilleur golf ici pour faire un bon résultat. » Des propos presque prémonitoires pour le numéro 1 français qui a vécu douloureusement les deux derniers jours. Des coups ratés, il en a fait beaucoup. Samedi, il a signé le plus mauvais score de sa carrière sur l'Albatros : 82 coups joués, soit +11 dont un quadruple bogey sur le 15.

La journée de samedi avait également mal commencé pour McIlroy : double bogey sur son premier trou puis trois autres sur les trous suivants. A la moitié du parcours, il se retrouvait avec huit coups de retard sur le leader, le Thaïlandais Thongchai Jaidee. Mais McIlroy réagit bien et enchaîna cinq birdies pour rendre une carte de 70 (-1) et finir la journée à deux coups du leader, à -6.

Jaidee résiste à McIlroy

Thongchai Jaidee vainqueur Open de France golf 2016© Photothèque SQY - C. LautéAvec un tel client sur ses talons, le Thaïlandais aurait pu craquer lors de l'ultime journée. C'est le contraire qui s'est produit. Thongchai Jaidee n'a pas tremblé. Dimanche, il a prolongé son incroyable série de sans-faute entamée vendredi. Au total, le Thaïlandais¨a enchaîné 39 trous sans bogey. L'exploit est de taille quand on sait que seulement 15 golfeurs ont fini sous le par total. Jaidee termine à -11 avec quatre coups d'avance sur l'Italien Francesco Molinari et cinq sur Rory McIlroy.

« C'est la plus grande victoire de ma carrière. Gagner en laissant derrière moi Molinari, McIlroy, Kaymer ou encore Sullivan, c'est vraiment incroyable ! », a-t-il déclaré. Pour sa onzième participation consécutive à l'Open de France, le dauphin de Graeme McDowell lors de l'édition 2014 remporte son huitième titre sur l'European Tour.

La révélation Decottignies-Lafon

Côté français, le jeune Mathieu Decottignies-Lafon a été la révélation du tournoi. Le Lillois évolue en troisième division européenne, en Allemagne, et a décroché son accessit pour l'Open de France en s'imposant au tournoi de qualification de Courson. Lors du premier jour, le Français a été leader surprise jusqu'au dernier trou où une erreur lui a fait perdre trois places. Après avoir franchi le cut, il s'est même installé, samedi, provisoirement à la troisième place du tournoi avant de reculer ensuite au classement. Au final, il se classe 16e ex aequo avec Julien Quesne comme meilleur français du 100e Open de France. Ralf Woodall

Résultats complets : http://www.opendefrance.fr/ffgolfcontent/livescoring/2016050 

Ralf Woodall pour saint-quentin-en-yvelines.fr

Partager cet article :

Haut de page