Colline 2024 : appel à projets

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 18 Jan. 2019 - Mis à jour le 11 Février 2019

SQY mène une stratégie de valorisation des quatre sites retenus pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Parmi ces derniers, la colline d’Élancourt fait l’objet d’un appel à projets pour l’aménagement du point culminant des Yvelines.

Territoire hôte des JOP 2024, SQY bénéficiera en effet d’une visibilité inédite à l’occasion de la compétition. Pour la collectivité, c’est une occasion de consolider son image et renforcer son attractivité.

projet Colline d'Elancourt JO 2024© S. Joubert / balloid - Phototthèque SQYDu haut de ses 231 mètres, point le plus haut des Yvelines, le site de la colline d’Élancourt offre des panoramas uniques et dispose de nombreux atouts.

L’objectif est donc d’imaginer des initiatives originales et innovantes, vecteur d’attractivité pour le secteur et la communauté d’agglomération.

Les candidats ont jusqu’au 4 mars pour déposer leur dossier.

Retrouvez ci-dessous le cahier des charges, le règlement et les annexes concernant cet appel à projets :

Questions / réponses - Colline 2024

Question 1 :

Bonjour,
Nous sommes une agence d’architecture et aimerions participer à la phase candidatures de l’appel à projet. Pourriez-vous, je vous prie, m’informer quelles sont les compétences attendues dans le groupement candidat ? Ainsi, pourriez-vous me préciser si le groupement doit intégrer ou être mandaté par un promoteur immobilier ?
Je vous en remercie d’avance et reste dans l’attente de votre retour.

Réponse 1 :

Bonjour Je vous remercie de votre intérêt pour notre démarche. Vous trouverez à cette adresse les liens pour télécharger le cahier des charges et le règlement de la consultation : www.sqy.fr/colline2024 
S’agissant des compétences attendues, le RC précise que « l’appel à projets est ouvert à tout candidat, qu’il se présente seul ou en groupement, justifiant de références probantes en matière d’opérations ou de démarches similaires ou se rapportant à l’objet de la consultation, susceptible de mobiliser les capacités de conception, de financement, de réalisation et de gestion nécessaires à la bonne exécution du projet proposé. » Vous trouverez à partir de la page 6 du RC les éléments relatifs au dossier de candidature (phase 1) et éléments attendus (pas de compétences précises en tant que tel). S’agissant de votre question sur le candidat ou groupement, aucune obligation que le groupement intègre ou soit mandaté par un promoteur.

Nous attendons du candidat ou du groupement qu’il démontre et soit en capacité de concevoir, de porter, de réaliser puis de gérer un objet ou projet d’ensemble. Ainsi, il est important de justifier de références probantes en matière d’opérations ou de démarches similaires ou se rapportant à l’objet de la consultation. Il est surtout nécessaire de démontrer que le candidat ou le groupement est en capacité de mobiliser les capacités de conception, de financement, de réalisation et de gestion nécessaires à la bonne exécution du projet proposé. En effet, Les candidats devront démontrer, durant les différentes phases de la présente consultation, qu’ils sont en mesure de porter de manière pérenne la démarche proposée, que le type d’équipement, d’installation ou de construction répond au potentiel et aux enjeux identifiés. Cordialement,

Question 2 :

Bonjour, Je me permets de vous contacter concernant l’appel à projets de Colline 2024 engagé tout récemment par la commune d’Elancourt. S’agissant de la programmation, pourriez-vous m’indiquer s’il est envisageable de prévoir du logement et dans l’affirmative quelle est la typologie attendue ?
Je vous remercie par avance pour votre retour. Cordialement,

Réponse 2 :

Bonjour Je vous remercie de votre intérêt pour notre démarche. Le cahier des charges et le règlement de la consultation (accessibles à cette adresse : www.sqy.fr/colline2024 ) ne précisent ni n’orientent la programmation envisageable dans le cadre de cet appel à projets. Dans le respect des enjeux exprimés dans le cahier des charges, et des contraintes développées en annexe, les candidats auront toute latitude pour proposer à SQY la démarche qui leur semble la plus adaptée au contexte présenté. Les candidats devront démontrer, durant les différentes phases de la présente consultation, qu’ils sont en mesure de porter de manière pérenne la démarche proposée, que le type d’équipement, d’installation ou de construction répond au potentiel et aux enjeux identifiés.

Concernant la nature des projets ou objets envisageables, le PLUi en vigueur identifie le secteur comme une zone NeEL02, zone spécifique (Parc naturel de loisirs). Le PLUi précise la nature des projets envisageables pour ce zonage pour lequel est définie une surface de plancher constructible de 200 m² maximum. L’emprise au sol maximale des constructions ne peut excéder 15% de l’emprise délimitée par le secteur Ne dans laquelle l’emprise foncière se situe. La hauteur maximale de la construction (H) est limitée à 13 m en zone NeEL02.

A noter enfin, le règlement de la consultation précise que « les candidats pourront signaler à SQY, collectivité compétente en matière de Plan Local d’Urbanisme, toute proposition d’évolution nécessaire du document d’urbanisme (tout en évitant de bouleverser l’économie générale du PLUi et en respectant son PADD) au regard de la démarche proposée, sans que cela ne préjuge de l’accord ou non de SQY ».
Cordialement

Partager cet article :

Haut de page