Menu

Aménagement et développement de SQY

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 0 0 0 - Mis à jour le 8 Novembre 2016

Depuis 2004, la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Casqy) dispose des compétences d’aménagement et entend poursuivre un développement urbain durable et équilibré.

Urbanisme, développement, foncier et application du droit des sols, transports et déplacements : ces directions et services de la Casqy effectuent les études qui sont à la base des grands projets d’aménagement du territoire : reconquête du corridor ferroviaire, ZAC de l’Aérostat, des Réaux et Villaroy, TCSP ouest, couverture de la N10, etc.

Urbanisme, développement et foncier

A l'échelle de l'agglomération :

La Casqy a pour vocation de connaître, animer et développer le tissu économique. Elle définit les orientations stratégiques de développement économique, de promotion de l’agglomération. Elle oriente les acteurs de l’immobilier tertiaire vers les actions nécessaires à la dynamique de territoire.

  • Résidence des Ecrins à Magny-les-HameauxLa résidence des Ecrins à Magny-les-Hameaux.© Photothèque Casqy christian LautéImplantation et développement d’entreprises et de commerces : signatures de promesses de vente et d’actes authentiques d’immobilier d’entreprise, requalification des ZA, suivi de la ZFU de Trappes.
  • Animation du réseau de partenaires économiques par le biais de la Maison de l’entreprise.
  • La Casqy développe, en accord avec son Programme local de l’habitat (PLH) voté en 2006, une offre de logements en accession sociale à la propriété, respectueux de critères de développement durable :
    • Mare-Jarry à Guyancourt,
    • Haie-à-Sorel à Elancourt,
    • Ecrins de Magny-les-Hameaux,
    • Montfort-Thorez à Trappes,
    • Sud-Village à Montigny-le-Bretonneux,
    • etc.
  • Pour garantir l’affectation sociale des logements ainsi vendus pendant au moins dix ans, un dispositif de clauses anti-spéculatives est appliqué à chaque vente.
  • la Casqy pilote des études régulières liées au projet de territoire saint-quentinois :
    • plan local de l’habitat (PLH),
    • analyses techniques de l’Opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay, 
    • révision du Sdrif.
    Celles-ci contribuent à dessiner l’avenir de Saint-Quentin-en-Yvelines dans son environnement (OIN, région) et le futur visage de certaines zones fondamentales (cœur de ville, corridor ferroviaire, etc.)
  • La Casqy constitue des réserves foncières, en vue de répondre à la volonté de développement équilibré (logements, activités, services, etc.)

A l'échelle des communes :

  • Création de Plans locaux d’urbanisme (PLU), modification de Plans d’occupation des sols (POS) et de Plans d’aménagement de zone (PAZ).
  • Création de Zones d’aménagement concerté (ZAC), avec des logements, des équipements, des services et des activités :
    • ZAC de l’Aérostat et Montfort-Thorez à Trappes,
    • ZAC des Réaux à Elancourt,
    • ZAC Centre Saint-Quentin à Montigny-le-Bretonneux et Guyancourt,
    • etc.
  • Partenaire du Grand projet de ville, notamment pour le centre des Merisiers à Trappes et pour les projets d’entrée de ville (entrée ouest de la RN10, carrefour de la Malmedonne, zone des Bécannes) et autour de la gare de La Verrière.

Transports et déplacements

la Casqy élabore les stratégies nécessaires à la satisfaction des besoins des usagers de Saint-Quentin-en-Yvelines :

  • La route nationale 10 à TrappesLa route nationale 10 à Trappes© photothèque Casqy Christian LautéRelations contractuelles et financières avec les exploitants Sqybus et Savac.
  • Maintenance, développement et mise en accessibilité du réseau de transports
  • Amélioration de l’information voyageurs
  • Propositions et mise en œuvre d’actions dans le cadre du Plan local de déplacements, notamment pour réduire la fracture RN 10-voies ferrées et se réapproprier la zone dénommée « corridor ferroviaire » :
    • transports en commun en site propre ou préférentiels (Saint-Quentin-en-Yvelines-Massy, Trappes-La Verrière, etc.)
    • couverture de la RN 10
    • projets de pôles gares à Saint-Quentin-en-Yvelines et La Verrière
    • études sur le stationnement
    • développement des plans de déplacements d’entreprise, d’administration et interentreprises

Partager cet article :

Haut de page
Top