Menu

Le contrat de développement territorial (CDT)

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 26 Jan. 2015 - Mis à jour le 8 Novembre 2016

Le CDT de Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles-Grand-Parc va permettre l’aboutissement de projets d’aménagements essentiels pour notre agglomération. Actuellement en cours d’élaboration, il se positionne à l’échelle de l’opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay.

Qu’est-ce qu’un contrat de développement territorial (CDT) ?

C’est avant tout un contrat qui vise à énoncer les objectifs et les priorités en matière de développement économique, de logements et de transports, en termes quantitatifs et qualitatifs. Il indique également les principales caractéristiques des actions, opérations d’aménagements et projets d’infrastructures nécessaires.

Le CDT constitue un cadre d’engagement réciproque entre les communes, les agglomérations et l’État. Pour les collectivités territoriales, il s’agit notamment de construire un nombre de logements suffisants, qui permette au territoire de contribuer aux équilibres métropolitains fixés dans le SDRIF et par la Territorialisation des Objectifs de Logement du Grand Paris.

À l’échelle de Paris-Saclay, la priorité est mise sur l’équilibre habitat/emploi ; cet objectif nécessite une relance de la construction de logements.

De grands projets d'aménagement à SQY

L’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines porte des grands projets d’aménagement :

  • le développement des Réaux – IV Arbres à Élancourt
  • l’Éco-quartier – extension du centre bourg à Magny-les-Hameaux
  • l’aménagement du quartier de la Remise à Voisins-le-Bretonneux
  • la valorisation du pôle centre urbain de Montigny-le-Bretonneux
  • le projet urbain « Gare-Bécannes » à La Verrière
  • L’aménagement autour de la future « station de métro GPE ligne 18 » à Guyancourt
  • le projet de quartier sur les terrains « Boubas-Louise Michel » à Trappes-en-Yvelines.

Ces projets sont conditionnés, dans le CDT, au développement des infrastructures routières de transports en commun nécessaires à l’accueil de nouvelles populations et de nouvelles entreprises, et à la participation financière de l’État pour la réalisation de ces ouvrages.

Dossier d'enquête publique CDT

Partager cet article :

Haut de page
Top