Le projet

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 0 0 0 - Mis à jour le 26 Septembre 2016

Découvrez les logements en construction et à l'achat sur www.quartieraerostat.fr
Village de vente situé au 55 avenue Hector-Berlioz à Trappes.

Le nouveau quartier de l’Aérostat à la croisée des Merisiers et de la plaine de Neauphle, à Trappes, sera réalisé sous forme d’une Zone d’Aménagement Concerté.

Il s’inscrit dans le schéma de cohérence urbaine de la ville adopté en juillet 2002 qui vise à améliorer et diversifier l’offre d’habitat à Trappes (en proposant notamment des logements sociaux, en accession et en libre, favorisant ainsi les parcours résidentiels) et à accueillir de nouveaux ménages aux revenus moyens en cohérence avec les objectifs du Plan Local de l’Habitat.

Trappes du Moyen-Age à aujourd’hui

  • jusqu’au 17e siècle, un village fortifié traversé par deux voies royales au milieu des marécages de la Plaine de Neauphle
  • milieu 19e début 20e : arrivée du chemin de fer et premiers lotissements ouvriers
  • années 60 : grands ensembles dont les Merisiers en 64
  • 1969 : création de la ville nouvelle et de la Zac communale du « nouveau Foyer »
  • années 80 : urbanisation de la plaine de Neauphle et les Zones d’activités
  • années 90 : arrêt de l’urbanisation et premières démolitions de « Banlieues 89 »
  • années 2000 : Grand Projet de Ville puis l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine)
  • aujourd’hui : 30 000 habitants dans la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines de 147 000 habitants
  • La réalisation de l‘Aérostat s’insère dans un contexte de quartiers en mutation et de renouvellement urbain dans le cadre de l’ANRU : restructuration du centre des Merisiers, résidentialisations, nouvelle offre de logements importante à court et moyen terme hors Zac (850 dont 400 logements reconstruits) principalement orientée sur l’accession
  • La situation en ZFU favorise l’implantation d’activités économiques participant aux objectifs d’offres d’emplois de proximité sur le quartier
  • Le projet vise aussi à réunifier les différents secteurs de la ville en créant de nouvelles voies et de nouvelles liaisons à et développer les services publics tels que les équipements sportifs ou de proximité

L’arrêt de l’urbanisation entre les quartiers des Merisiers et de la Plaine de Neauphle a laissé depuis plus de 20 ans une zone de terrain de 13,8 hectares en friche dans la ville. Elle constitue avec ses abords une des grandes opportunités majeures pour le territoire et participe à la rénovation urbaine de Trappes.

La création du nouveau quartier de l’Aérostat sur ce site permet de réunifier les différents secteurs de la ville en créant de nouvelles voies et de nouvelles liaisons tout en proposant une offre diversifiée de logements, d’activités, de services et d’espaces publics  de qualité.

Partager cet article :

Haut de page