GEMAPI : une nouvelle compétence pour SQY

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 05 Nov. 2018 - Mis à jour le 5 Novembre 2018

Depuis le 1er janvier 2018, Saint-Quentin-en-Yvelines dispose d'une nouvelle compétence : la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI)

Saint-Quentin-en-Yvelines compte 4 bassins versants sur son territoire : la Bièvre, la Mauldre, l’Orge et l’Yvette et le réseau des étangs et rigoles royales.

Pour l’agglomération, l’enjeu de cette nouvelle compétence est de taille. Il s’agit de mettre en oeuvre les régulations nécessaires pour éviter les inondations et leurs conséquences pour les habitants (de SQY et des communes en aval du territoire) en cas de pluies abondantes.

Un scénario qui s’est notamment produit en juin 2016 dans les communes de Plaisir et des Clayes-sous-Bois. Du côté de Guyancourt, de grandes quantités d’eau avaient dû être gérées par les bassins de rétention qui s’étaient retrouvés proches du débordement.

Un compétence financée par la taxe GEMAPI

Afin de financer ces nouvelles missions, Saint-Quentin-en-Yvelines a institué une taxe a institué une taxe GEMAPI, votée lors du Conseil communautaire du 20 septembre dernier et applicable à compter de 2019. Elle représenterait, pour un foyer fiscal d'une famille de 2 adultes te 2 enfants, environ 2 à 3 euros par an en tant que locataire, et 3 à 6 euros par an en tant que propriétaire occupant.

L'exercice opérationnel de cette compétence sera confié à des syndicats. Deux ont déjà été désignés : le SIAVB pour le bassin versant de Bièvre, le SIAHVY pour celui de l'Orge et de l'Yvette.

Partager cet article :

Haut de page