ITI : l'Europe s'engage à SQY !

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 12 Avr. 2017 - Mis à jour le 2 Avril 2019

ITI (Investissement Territorial Intégré) est un nouvel outil européen, qui permet de mobiliser des fonds en faveur d’une croissance innovante, solidaire et durable de notre territoire. Votre structure a un projet ? Ayez le réflexe ITI !

Saint-Quentin-en-Yvelines a répondu à un appel à projets de la région Ile-de-France et a été retenue pour faire aujourd’hui partie des 15 territoires ITI franciliens. SQY peut ainsi mobiliser à la fois des fonds FEDER (Fonds Européen de Développement Economique et Régional) et FSE (Fonds Social Européen) et prétendre à 5,2 millions d’euros de co-financements européens.

L’objectif est de constituer un programme de projets portés par des entités du territoire, autour de 4 axes d’intervention et 5 objectifs spécifiques (OS) : 

  • Axe 3 : favoriser la création et la reprise d’activité, assurer une intégration durable dans l’emploi
    • OS 4 : augmenter le nombre de créations / reprises d’entreprises
  • Axe 4 : favoriser les dynamiques de l’inclusion
    • OS 6 : contribuer à l’égalité des chances avec une attention particulière pour l’égalité femmes/hommes
  • Axe 5 : investir dans l’éducation et adapter les compétences
    • Diminuer le nombre de sorties sans qualification des jeunes de moins de 25 ans
    • Augmenter l’employabilité et la qualification des franciliens sans emploi
  • Axe 8 : soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone
    • OS 13 : diminuer la précarité énergétique à travers la rénovation du bâti résidentiel


Téléchargez : plaquette de présentation de l'outil européen ITI à SQY
Contact : iti(at)sqy.fr

3 choses à retenir sur les fonds européens :
- Ils sont gérés localement, au plus près des besoins des territoires et des citoyens
- Ils interviennent en complément d’autres financements (taux d’intervention FEDER et FSE : 50% maximum)
- Ils permettent de stimuler les initiatives locales
- Le saviez-vous ?  En France, toutes les 3 minutes, un projet est cofinancé par les fonds européens

Partager cet article :

Haut de page