Jean-Michel Fourgous a été élu nouveau président de Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 20 Oct. 2017 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Jeudi 19 octobre, les élus de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines ont élu leur nouveau président, Jean-Michel Fourgous, le maire d’Élancourt.

Jeudi soir, le maire d’Elancourt, Jean-Michel Fourgous a succédé à Michel Laugier à la tête de Saint-Quentin-en-Yvelines. Touché par la loi sur le non-cumul des mandats, le sénateur Michel Laugier avait dû démissionner de ses fonctions, le 12 octobre dernier.

Election Jean-Michel Fourgous président de SQYJean-Michel Fourgous, nouveau président de Saint-Quentin-en-Yvelines© C. Lauté - Photothèque SQYJusque-là vice-président en charge du développement économique, des finances et de l’enseignement supérieur et de la recherche, Jean-Michel Fourgous va donc désormais présider aux destinées de l’agglomération.

« Du fond du cœur, je vous remercie pour la confiance que vous me témoignez, en me choisissant pour être votre nouveau président de Saint-Quentin-en-Yvelines. Je saurai m’en montrer digne », a assuré Jean-Michel Fourgous lors de son discours d’investiture.

Après avoir remercié Michel Laugier pour le travail accompli, le nouveau président a profité de l’occasion pour préciser ses axes prioritaires pour les années à venir :

  • une administration au service de toutes les communes dans un dialogue permanent ;
  • le développement économique pour faire de SQY une vitrine de l’innovation ;
  • la qualité de vie pour les habitants et les entreprises
  • une bonne gestion pour poursuivre les efforts de désendettement entrepris depuis trois ans et demi.

Lors de ce conseil d’installation, les élus communautaires ont également voté pour élire une dizaine de vice-présidences.

Le président Fourgous a également appelé à « l’ouverture et à l’apaisement. J’ai proposé aux quatre maires de l’opposition de se voir attribuer chacun une vice-présidence. Ma proposition est sincère et s’inscrit dans une démarche constructive pour trouver un fonctionnement plus serein au sein de notre assemblée. Les délégations proposées sont réelles sur des sujets importants pour notre territoire. J’attends donc une réponse rapide des maires de l’opposition à cette main tendue, avant le prochain conseil communautaire », a-t-il précisé.

Les délégations ainsi que le bureau de Saint-Quentin-en-Yvelines devraient être précisés ultérieurement.

Sur notre site : les élus de Saint-Quentin-en-Yvelines

Partager cet article :

Haut de page