Saint-Quentin-en-Yvelines, territoire olympique

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 16 Fév. 2016 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Le comité d'organisation pour la candidature de Paris aux JO de 2024 vient d'officialiser les sites retenus. Saint-Quentin-en-Yvelines accueillera cinq disciplines : cyclisme sur piste, BMX, VTT, golf, et l'escrime du pentathlon moderne. Les sportifs concernés réagissent.

C'est désormais officiel. Saint-Quentin-en-Yvelines sera au cœur des Jeux Olympiques 2024, si la candidature parisienne est retenue par le CIO. Toutes les épreuves cyclistes auront lieu dans l'agglomération ou dans les alentours proches :

SQY, terre de cyclisme

François PervisFrançois Pervis© Photothèque SQY - C. Lauté

François Pervis, sextuple champion du monde de cyclisme sur piste, qui s'entraîne quotidiennement au Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines, nous a livré son sentiment :

« Avoir les Jeux Olympiques en France serait extraordinaire pour le sport français et les amoureux du sport en général.

Ce serait une récompense pour tous ceux qui auront travaillé dur pour en arriver à ce résultat, et une chance inouïe pour les athlètes français de pouvoir participer aux Jeux et gagner des médailles dans leur pays. Tout athlète rêve de gagner les Jeux Olympiques à domicile !

Avoir toutes les épreuves du cyclisme ici serait quelque chose de formidable. La région est magnifique pour pratiquer le vélo, que ce soit route et VTT. Le Vélodrome et la piste BMX sont d'excellentes installations de dimension olympique. On croise les doigts ! »

Virginie Cueff, triple championne de France de vitesse individuelle pense qu'organiser les JO à Paris sera un atout pour les sportifs français :

Virginie CueffVirginie Cueff© Photothèque SQY - C. Lauté« En 2012, à Londres, il y avait dans la salle 5 000 Anglais qui supportaient leur équipe, et environ 500 étrangers. Là, nous aurons 5 000 spectateurs français qui nous pousseront. Ce sera un atout, comme aux derniers championnats du monde (en 2015, à Saint-Quentin-en-Yvelines). C'était archi complet, et la France a prouvé qu'elle sait organiser de grandes compétitions.

Pour nous, avoir les JO dans notre Vélodrome, ce serait le top. Cela boosterait tout le monde, on en parle entre nous, avec les jeunes, qui sont très motivés. Pour notre sport, ce serait un vrai bonus dans toutes les années qui précèdent. On parlerait beaucoup plus du Vélodrome, aussi. J'espère vraiment que Paris aura les Jeux. J'ai vu le projet, et je pense qu'avoir beaucoup d'installations existantes est un plus pour nous. »

Jérémy RencurelJérémy RencurelLe champion de BMX Jérémy Rencurel s'entraîne lui aussi au Centre Technique National.

« Je rêve que les Jeux Olympiques se déroulent à Paris. Que les épreuves de BMX se passent ici, au Stadium, ce serait vraiment le top. J'imagine que la piste ne sera pas la même que maintenant, parce que pour les JO, on fait toujours des changements, mais ce n'est pas un problème. C'est un beau projet, et j'espère que ça va aboutir. Moi, en 2024, j'aurai trente ans. Dans notre sport, c'est un peu vieux. Mais, qui sait, peut-être qu'avoir les JO ici peut être une motivation supplémentaire pour continuer jusque-là. Mon objectif, c'est surtout les Jeux de Tokyo (en 2020), et pourquoi pas Rio (en août prochain) si j'arrive à me qualifier. »

SQY, terre de golf

Terre de cyclisme, Saint-Quentin-en-Yvelines est aussi une terre de golf. En 2018, la Ryder Cup aura lieu au Golf National. Six ans plus tard, les anneaux olympiques flotteront peut-être au-dessus du parcours de l'Albatros.

Edouard BrechignacEdouard BrechignacCette perspective enthousiasme Edouard Brechignac, entraîneur national et responsable du Pôle France féminin à la Fédération Française de Golf :

« Les JO ici, c'est le rêve pour le sport français ! C'est aussi un formidable tremplin pour le golf français et une aubaine pour la filière féminine de la Fédération, qui a sa base d'entraînement sur le site même des JO (potentiels), au Golf National. Pour moi en tant qu'entraîneur et responsable au sein de cette filière, ce serait un superbe objectif à atteindre que d'avoir une des joueuses, ici au sein des Pôles du Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines, devenir championne olympique! »

Le détail des sites candidats sur www.paris2024.org

Ralf Woodall pour saint-quentin-en-yvelines.fr

Partager cet article :

Haut de page