A game of drones dans le ciel de SQY !

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 04 Juil. 2017 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Jeudi 29 juin, l'agglomération testait au dessus du quartier des IV Arbres à Elancourt une nouvelle méthode de mesure du trafic routier à l'aide de drones.

Drone comptage de trafic routier SQY© S. Farroux - Photothèque SQYDans le cadre de sa campagne de comptage annuelle pour une meilleure connaissance du trafic routier sur son territoire, la direction des transports et mobilité de SQY a sollicité le bureau d’étude Egis ainsi que la société Alyce, spécialisée dans le recueil et traitement de données. Celle-ci s’est lancée depuis quelques mois à la conquête du ciel pour recueillir des données de trafic routier à l’aide de drones.

La méthode est innovante et consiste à filmer les axes routiers à l’étude puis de soumettre les images à un logiciel, lequel va analyser et extraire les données de trafic. «L’intérêt pour nous est évident ! Pour compter le nombre de véhicules sur deux ronds-points à quatre entrées, nous utilisons seulement deux caméras embarquées dans des drones, là où il nous en faut huit avec une méthode plus traditionnelle et l’utilisation de caméras fixés à des mâts», explique Marwan Chehimi, responsable de l’antenne parisienne de la société. Pour lui, il semble bien qu’il y ait un marché à portée de mains dans lequel Alyce entend jouer un rôle de précurseur.

Cependant, si la méthode est innovante, elle n’est pas sans se frotter aux aléas météorologiques puisqu’il est, en effet, impossible de faire décoller les drones par fortes pluies et vents violents. En attendant, bien consciente des limites de cette technologie encore balbutiante, Alyce continue à assurer ses recueils de données en doublant, par «gros temps», le comptage des drones par des compteurs de trafic routier fixés à des mâts…

www.alycesofreco.fr/

Partager cet article :

Haut de page