Sqybus : test du suivi des bus en temps réel

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 02 Mai 2016 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Actuellement en phase de test, un système d’aide à l’exploitation et d’information des voyageurs (SAEIV) de dernière génération sera déployé, d’ici l’été, à SQY. Décryptage de ce nouveau dispositif avec Didier Blanchet, directeur de Sqybus.

Quelle est la genèse de cette nouvelle innovation sur le territoire Saint-Quentinois ?

Didier Blanchet : Le réseau Sqybus est équipé depuis plus d’une douzaine d’années d’un système d’aide à l’exploitation et d’information des voyageurs (SAEIV). Ce dispositif, basé sur la géolocalisation, permet à notre poste de commande centralisé (PCC) de suivre en temps réel les déplacements de notre flotte.

Avec le temps, ce système était devenu obsolète. Chaque développement du réseau posait notamment des problèmes en termes de stockage des données. Avec l’appui de Saint-Quentin-en-Yvelines, nous avons obtenu le financement de son renouvellement auprès du Syndicat des transports d’Île-de-France (Stif), soit un investissement de plus de 3 M€.

Quels sont les avantages de ce système ?

Didier blanchet directeur de SqybusDidier blanchet directeur de Sqybus© Photothèque SQY - C. LautéD. B. : Le SAEIV permettra d’assurer en temps réel la régulation de l’ensemble de nos véhicules sur le territoire. Nos agents d’encadrement auront une vision globale du réseau avec un flux de données actualisé toutes les dix secondes (localisation de nos 169 bus, incidents éventuels…). Chaque conducteur disposera désormais d’un pupitre unique, plus ergonomique. Il connaîtra la position du bus qui le précède et de celui qui le suit, et pourra ainsi auto-réguler sa conduite afin de fluidifier les trajets.

Qu'en est-il côté voyageurs ?

D. B. : Grâce à ce saut technologique, les usagers disposeront désormais d’une information calculée en temps réel que nous n’étions auparavant pas en mesure de leur fournir. À bord des bus qui seront équipés d’écrans plasma dernière génération, ils pourront visualiser le tracé de la ligne, le nom du prochain arrêt, les correspondances dans les principaux pôles d’échanges, les éventuelles perturbations sur le parcours…

L’agglomération a également souhaité un vaste déploiement de bornes d’information voyageurs (BIV) dans 158 arrêts de bus et elle a été partie prenante de leur installation (travaux de voirie, raccordements sur le réseau électrique…).

Adaptées aux personnes en situation de handicap (dispositif sonore), ces bornes indiqueront l’heure, les horaires de passage des deux prochains bus, des messages commerciaux et de sécurité, etc. À l’initiative de Sqybus, des QR Code flashables aux arrêts et une appli mobile dédiée compléteront le dispositif, sans coût supplémentaire.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les véhicules Sqybus utilisent un carburant alternatif, le gazole désulfuré (à très basse teneur en soufre) qui limite les rejets de polluants. Quatre nouveaux bus hybrides (combinant carburant diesel et électricité) sillonneront le territoire dès la rentrée.

En vidéo : présentation du SAEIV (TVfil 78)

Partager cet article :

Haut de page