3iS, premier campus audiovisuel privé d'Europe

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 22 Oct. 2018 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

l’Institut International de l’Image et du Son (3iS) situé à Elancourt fête cette année ses 30 ans. Chronique d’une success story avec Anthony Chevalier, son directeur général.

3iS Anthony Chevalier© C. Lauté - Photothèque SQYQuelles sont les formations dispensées par 3iS ?

Nos parcours, de bac à bac +5, sont répartis en sept filières : cinéma et audiovisuel, son, jeux vidéo, animation 2D / 3D, techniques du spectacle et, dès cette année à Élancourt, un nouveau cursus orienté vers le design. Cette formation sera divisée en deux branches : « design graphique – motion design » (conception d’images animées : teasers, pubs, bannières Web…) et « design d’espace – scénographie ».

Cette « brique » supplémentaire s’inscrit dans une forte volonté de transversalité. Pour créer le générique d’un des seize films produits chaque année ou le décor d’un spectacle, les étudiants de nos différentes filières collaborent ensemble pour être au plus près de leur futur environnement professionnel.

Notre campus saint-quentinois héberge également l’AFOMAV, un CFAdes métiers de l’audiovisuel dont les élèves, formés en alternance, bénéficient de nos équipements de pointe.

D’autres nouveautés ?

L’école ne s’est jamais autant développée ! Le diplôme d’études supérieures en techniques de l’image et du son (DESTIS) délivré par 3iS Sup (Trappes) est visé à bac +3, depuis l’an dernier, par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et bénéficie de l’habilitation à recevoir des étudiants boursiers. Nous sommes très fiers de cette reconnaissance de l’État, gage de l’excellence de nos formations et de la qualité de l’intégration professionnelle de nos étudiants. 3iS poursuivra sa mutation en 2019 avec l’ouverture d’un nouveau bachelor 100 % en anglais et l’ouverture d’une nouvelle filière dans le secteur en pleine croissance des eff ets spéciaux.

Comment l’école s’adapte-t-elle aux évolutions de la profession ?

Chiffres Clés

> 2 campus, à Élancourt et Bordeaux
> 7 fi lières
> 1 700 étudiants
> 350 productions par an
> 14 500 m2 d’infrastructures et d’équipements de pointe
> 1 800 entreprises partenaires
> 86% d’insertion dès la première année d’obtention du diplôme

En France, les industries culturelles et créatives – cinéma, télévision, spectacle vivant, jeux vidéo, arts graphiques… – représentent 1,3 million d’emplois pour un chiffre d’affaires global de 75 milliards d’euros. C’est un secteur ultra-dynamique qui a su se professionnaliser en l’espace de dix ans et développer un savoir-faire reconnu dans le monde entier. À 3iS, près de 450 professionnels en activité, encadrés par une équipe d’enseignants permanents, interviennent sur nos deux campus.

Les entreprises sont bluffées par nos jeunes et leur exceptionnelle force créatrice. Un nombre grandissant de partenaires (Académie des César, SNCF, TF1…) nous soutient par le versement de la taxe d’apprentissage ou l’acquisition de matériel dernière génération.

Nous mettons également en place des partenariats pédagogiques avec ces derniers, permettant ainsi à nos étudiants de s’exercer en conditions professionnelles dans le cadre de projets complexes. Quand 70 étudiants réalisent la captation en direct, le streaming avec une régie mobile, les interviews et la postproduction de la cérémonie des Lumières, il n’y a pas plus concret comme formation !

3iS
4, rue Blaise-Pascal à Élancourt
Tél. 01 61 37 34 94
www.3is.fr

Partager cet article :

Haut de page