FoodConect : un frigo connecté conçu au SQY Cub

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 11 Juin 2019 - Mis à jour le 19 Juin 2019

Start-up incubée dans le SQY Cub, FoodConect a inventé un frigo autonome pour recevoir les commandes livrées à domicile. Une première mondiale lancée à Saint-Quentin-en-Yvelines

Food Conect SQY cub© C. Lauté - Photothèque SQY« C’est une innovation mondiale pour la livraison et le stockage de produits en l’absence des clients », explique fièrement Eryck Eby, le fondateur de FoodConect, start-up actuellement incubée au SQY Cub.

Son invention : un frigo connecté qui pourrait bien révolutionner la livraison à domicile. À l’intérieur, un boîtier électronique, relié au cloud, stocke toutes les informations envoyées par les sondes et les capteurs du frigo et les renvoie sur une plateforme de supervision.

Un frigo connecté et autonome

Le système global permet aux produits livrés (notamment alimentaires) d’être stockés dans des conditions de conservation optimales. « Le boîtier récupère les données pour optimiser les régimes des moteurs de la box. Le tout fonctionne à l’énergie solaire. Le frigo est donc autonome et peut être placé n’importe où. »

Ce système très innovant est né, il y a trois ans, dans la tête d’Eryck Eby. Trois ans sont alors nécessaires à l’entrepreneur pour valider et tester un prototype. Ce projet de FridgeBox entre aujourd’hui en phase de commercialisation. Les futurs clients auront le choix entre différentes options de location.

« Pour FoodConect, SQY c’est une véritable carte de visite ! »

« Une fois le frigo commandé et reçu, les clients iront sur notre marketplace pour l’approvisionner. Ils choisiront le jour de livraison et l’heure de réception par le client, la FridgeBox se mettra en route en fonction de ces informations. » Chaque FridgeBox est géolocalisée et identifiée par un code afin de permettre au livreur de la trouver et de la déverrouiller pour y placer les produits.

« Si le projet était bien défini, notre incubation au SQY Cub nous a permis de lancer la start-up. Sans cet accompagnement, la création de FoodConect aurait été beaucoup plus compliquée. Par ailleurs, ici nous sommes à Saint- Quentin-en-Yvelines. Ce territoire est particulièrement dynamique. Il bénéficie d’une visibilité et d’une reconnaissance très importante. C’’est une véritable carte de visite. »

Mise en production novembre 2019

Les premières FridgeBox « pilotes » seront livrées entre juin et octobre et la production devrait débuter en novembre prochain. Eryck Eby affiche d’ores et déjà ses ambitions.

« Nous avons l’objectif de commercialiser 5 000 précommandes d’ici fin 2019 et 500 000 d’ici six ans sur l’ensemble du territoire français. » Et pourquoi pas ensuite viser l’international ? Une petite box à suivre !

https://www.foodconect.com/

Partager cet article :

Haut de page