Quand les salariés font du soutien scolaire

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 19 Juil. 2018 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

La fondation Terre Plurielle de Bouygues Construction lance le programme Terre d'Avenir pour encourager ses salariés à s'engager au niveau local.

Illustration avec Myriam et Maissane, un binôme qui fonctionne

Myriam Dore CL109 250Assistante commerciale chez Bouygues Construction, Myriam est arrivée à Saint-Quentin-en-Yvelines il y a une vingtaine d’années. Maissane, 11 ans, vit à Guyancourt avec sa famille.

Deux vies, bien différentes, dont les trajectoires ne se seraient peut-être jamais croisées sans Terre d’avenir.

« Quand j’ai lu, sur l’Intranet, cet appel à bénévoles pour accompagner des enfants en difficultés scolaires je me suis dit : « pourquoi pas ? » L'enseignement m’a toujours attirée, même si j’ai choisi une autre voie, et c’était l’occasion de me rendre utile », résume Myriam.

La salariée rejoint, en 2017, le programme piloté par la fondation d’entreprise de Bouygues Construction. « Sans le Groupe, je n’aurais probablement pas contacté cette antenne de l’association Entraide scolaire amicale (ESA) à Guyancourt », reconnaît-elle. « L’entreprise a été un facilitateur. »

Un rendez-vous est organisé avec la directrice de l’association Entraide scolaire amicale (ESA), puis avec le père de Maissane. « Le contact est tout de suite bien passé, mais c’était un vrai saut vers l’inconnu, se souvient Myriam. Je n’avais pas la pédagogie d’un prof, juste l’expérience d’une maman. Ça a été un apprentissage pour moi aussi. »

Salariée et élève se retrouvent, chaque semaine, autour du petit bureau de Maissane. « Dès le départ, Maissane a compris que je n’étais pas là pour faire ses devoirs ou regarder ses bulletins de notes. L’objectif, c’est de l’aider à progresser, à son rythme, en particulier en français et en maths. » Alors, chaque séance est différente. « On fait des exercices, ou des jeux comme les mots croisés ou le Sudoku. On parle des livres que j’ai lus (en ce moment, c’est Robinson Crusoé). Je peux aussi poser des questions pour que Myriam me réexplique les conjugaisons, les multiplications… », glisse la jeune élève.

Vous souhaitez, vous aussi, devenir bénévole accompagnant ?

Étudiant, salarié ou retraité : n’hésitez pas à vous engager aux côtés de l’ESA pour lutter contre l’échec scolaire dans votre agglomération. Créée en 1969, l’association Entraide scolaire amicale accompagne aujourd’hui plus de 4 000 enfants. 

Association Entraide Scolaire Amicale :

  • Tél. 06 12 89 03 90 (Guyancourt)
  • Tél. 06 13 80 53 39 (Trappes)

www.entraidescolaireamicale.org

Fondation Terre plurielle

1, avenue Eugène-Freyssinet, à Guyancourt

http://terreplurielle.org/

Partager cet article :

Haut de page