Du fun pour tous : un bol d’air pour les enfants en situation de handicap

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 28 Avr. 2016 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

A Guyancourt, l’association Du fun pour tous permet aux jeunes en situation de handicap mental de se sociabiliser et d’avoir accès aux loisirs. Une bulle d’air pour les enfants et les parents, comme en témoigne Franck Marie qui élève seul son fils Dorian, un jeune autiste âgé de 7 ans.

Du Fun pour tousFranck Marie© Photothèque SQY - C. LautéComment avez-vous connu Du fun pour tous ?
Franck Marie: Tout ce qui tourne autour de l’autisme est en train de se structurer actuellement. Et pour connaître ce qui existe en dehors du temps scolaire, il faut se renseigner auprès des associations de parents ou alors c’est du bouche à oreille. C’est mon cas, j’en ai entendu parler par une connaissance.


Quels ont été vos premiers pas avec l’association ?
La première rencontre a eu  lieu avec un animateur et un responsable. Ils nous ont présenté l’association et ils ont rencontré Dorian pour voir s’ils pouvaient avancer ensemble de la meilleure manière possible. Dorian a été pris à l’essai sur deux demi-journées puis son inscription a été validée. Ensuite ça a été très rapide. Il y est allé deux demi-journées le mois suivant, puis deux journées pleines pendant les vacances.

Comment ça s’est passé ?
Ça s’est très bien passé car les animateurs sont aguerris et ils connaissent très bien ces enfants-là. Ils restent très calmes et ne se laissent pas dépasser.

Quels types d’activités sont proposés ?
Finalement, ce n’est pas très différent des structures classiques. Sauf que les animations sont proposées en fonction des capacités d’attention de l’enfant et de ses goûts. Il y a des ateliers musique ou jeux, d’autres avec des animaux… C’est très varié !

Du fun pour tous

42, rue du Moulin-Renard à Guyancourt
Tél. : 01 30 57 17 65/ 06 76 89 12 13
Email : dufunpourtous(at)free.fr  www.dufunpourtous.fr

(lire également notre article dans le SQY Mag de mai, p 24)

Pourquoi avoir inscrit Dorian ?
Cette structure comble les vides auxquels nous sommes confrontés. Elle fait office de centre aéré, mais aussi de garderie après l’école,  car le périscolaire classique n’accueille pas toujours les enfants tels que Dorian. Et puis, ils ont aussi la possibilité de partir en colonie avec des animateurs formés.

En tant que parent isolé, ça me soulage, mais ça soulage aussi Dorian qui a accès à des activités différentes de celles qu’il pratique habituellement. Et le fait de fréquenter d’autres enfants lui permet de se sociabiliser et de se rapprocher du quotidien d’un enfant normal. Et j’ai remarqué que plus on tentait de le rapprocher de la normalité et plus les progrès étaient grands.

Dorian est-il heureux de se rendre à l’association ?
Le premier jour, il ne savait pas où il allait. Mais dès le deuxième, il a sauté de la voiture dès que je me suis arrêté, et il a couru jusqu’à la porte du centre. Je peux vous dire qu’il est content d’y aller…

Propos recueillis par Nicolas Gervais pour saint-quentin-en-yvelines.fr

Partager cet article :

Haut de page