Une offre de soins complète pour les seniors

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 22 Jan. 2018 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

De la prise de décision à l’aide aux aidants, Saint-Quentin-en-Yvelines a mis en place une politique volontariste pour l’accompagnement des séniors.

L’EHPAD ouvre ses portes à Montigny-le-Bretonneux

Le 2 janvier, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du château de la Couldre ouvrira ses portes.

Avec 88 lits dont 18 réservations pour Saint-Quentin-en-Yvelines, qui a garanti les emprunts lors de la construction, cet établissement proposera plus qu’une simple résidence arborée.
Un restaurant, une possibilité de salle privatisée, un coiffeur et d’autres services seront à disposition des résidents.

Site internet :
https://www.korian.fr/maison-retraite/ehpad-korian-quieta-montigny-le-bretonneux-78180/

Depuis l’Élargissement à 12 communes survenu en 2016, Saint-Quentin-en- Yvelines est marqué par un vieillissement de sa population. Aujourd’hui, SQY compte plus de 35 000 seniors de 60 ans et plus, dont plus de 9 000 âgés de 75 ans et plus.

Une augmentation qui conduit à une hausse des problématiques liées à la perte d’autonomie et à une hausse des maladies chroniques, notamment d’Alzheimer. Si la prise de décision pour un membre de sa famille ou un proche est toujours une étape anxiogène, il existe cependant plusieurs solutions pour accompagner les seniors.

SQY bénéficie notamment de résidences de jour, de résidences publiques, d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et même d’une équipe mobile, dépendant du centre hospitalier Charcot, qui intervient à domicile.

Une politique de Santé publique adaptée

Depuis dix ans, Saint-Quentin-en- Yvelines s’est doté d’une veille de santé publique. Un tableau de bord permet l’analyse d’une cinquantaine d’indicateurs grâce à la collecte de données issues des principaux acteurs de santé et des enquêtes qualitatives menées par l’IPS (l’Institut de promotion de la santé).

Grâce à cette veille de santé, SQY fait revivre le site du Mérantais à Magny-les-Hameaux avec un accueil de jour pour personnes âgées et la mise en place d’un espace de démonstration en domotique qui ouvrira ses portes au 1er trimestre 2018.

Grace à l’IPS, SQY propose des solutions pour les aidants, ces personnes qui aident un parent ou un proche, dans le cadre de groupe de parole, d’ateliers pratiques ou avec la formule « entr’aidants café ». L’agglomération aide également au montage de dossiers de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) avec la réalisation du diagnostic territorial, le soutien méthodologique, mais aussi le rôle de facilitateur auprès des instances (État, ARS, CPAM…).

Elle appuie le dossier immobilier de regroupements médicaux, facilite l’accueil des stagiaires dans les cabinets et coordonne la mise en lien des professionnels de santé entre eux et avec les hôpitaux.


Partager cet article :

Haut de page