Axel, un jeune tumbleur en or

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 27 Déc. 2018 - Mis à jour le 27 Décembre 2018

Discipline spectaculaire, cousine de la gymnastique, le tumbling reste méconnu du grand public. Rencontre aux Clayes-sous-Bois avec l’un des espoirs français, 1er dans la catégorie 13-14 ans lors des derniers championnats du monde.

Alex Duriez Tumbling SQYAlex Duriez et son entraineur, René Ebami© E. Burette - Photothèque SQYPour Axel Duriez, 13 ans, la passion du tumbling est née par hasard, d’une belle rencontre. Repéré par René Ebami – son futur entraîneur – lors d’une initiation organisée à l’accueil de loisirs « Les Bruyères » pendant les vacances de février 2012, le jeune garçon, alors âgé de 6 ans, intègre la section Tumbling Parkour de l’Union sportive municipale des Clayes-sous-Bois (USMC).

Dès 2014, il brille lors des championnats de France avant de se mesurer, en 2017, aux meilleurs jeunes tumbleurs de la planète en Bulgarie : le Clétien décroche le bronze dans la catégorie 11-12 ans lors des 25e CMGA.

Après un tel succès, pas question de s’endormir sur ses lauriers ! Du mardi au samedi, Axel enchaîne 2 à 3 heures d’entraînement au gymnase Pierre-Guimier.

« La section tumbling de l’USMC (NDLR : qu’il a créée il y a 30 ans) compte une quinzaine de gymnastes, de 6 à 23 ans », précise René Ebami, également entraîneur de l’équipe de France junior depuis 2001. « Je veux leur offrir la chance que je n’ai pas eue, en tant que jeune gymnaste, et les emmener au plus haut niveau. »

Objectif atteint : avec une note de 9,6/10, Alex a fait retentir la Marseillaise à Saint- Pétersbourg lors des 26e CMGA !

Objectif : Tokyo en 2019 pour défendre son titre

Kezako le tumbling ?

Le tumbling consiste à réaliser, après une course d’élan, un enchaînement de huit acrobaties consécutives sur une piste dynamique de 25 mètres de long. Les tumbleurs terminent cette série de figures spectaculaires par une sortie sur un tapis de réception de 6 mètres sur 4. Seuls les contacts pieds et mains sont autorisés

« Je n’y croyais pas, c’était magique… Cet honneur, je veux le partager avec tous ceux qui me soutiennent et sont là aujourd’hui », confiait-il en recevant, le 1er décembre, la médaille de la ville des Clayes-sous-Bois. Le jeune athlète et son coach ont désormais en ligne de mire les championnats du monde, fin 2019, à Tokyo… des épreuves qualificatives pour les JO 2020.

Malgré le soutien de la municipalité (grâce à une aide au projet, renouvelée en 2019), de SQY (subvention versée au titre du haut niveau individuel) et de la Fédération française de gymnastique, leur participation est pourtant loin d’être assurée, faute de moyens.

Pour aider ce jeune tumbleur à atteindre ses rêves, son club vient d’ouvrir une cagnotte en ligne :
leetchi.com/c/lusmc-a-besoin-de-vous
USMC : usmc-78.org

Elsa Burette pour saint-quentin-en-yvelines.fr

Partager cet article :

Haut de page