Une épicerie pas comme les autres à Guyancourt

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 30 Oct. 2017 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Lancés en 2016, L’Épi castelfortain et son concept de circuit alternatif à la grande distribution ont fait des petits. À Guyancourt, L’Assos’REGAL vient d’ouvrir une épicerie participative… dans une boulangerie. Au menu : des produits bio de qualité, en circuit court, vendus aux adhérents au prix de gros. Découverte.

Petits Pains Gourmands
19, place Cendrillon
78280 Guyancourt

Infos et adhésions : www.monepi.fr/epiduroutoir

Soupes de légumes, tajine, quinoa, miel, jus de fruit, vinaigre, produit vaisselle ou encore savons, le tout en bio… Depuis le 22 septembre, les baguettes et pizzas des Petits Pains Gourmands voisinent avec les rayonnages de l’Épi du Routoir, installés au cœur de la boutique. Si le choix du local est original, le fonctionnement de cette micro-épicerie associative l’est aussi !

Avant de faire vos emplettes, vous êtes invités à vous inscrire en ligne sur www.monepi.fr/epiduroutoir. Cette adhésion (individuelle ou familiale) permet de créditer votre porte-monnaie électronique. Vous pourrez ainsi effectuer vos courses à l’épicerie, ouverte les mardis et vendredis de 18 h 30 à 20 h 30, ou pré-commander vos produits frais en évitant ainsi tout gaspillage.

Notre objectif est de donner accès à des produits sains et de qualité, respectueux de l’environnement, en les proposant à prix coûtant.

Aliments secs, salés, sucrés, boissons, produits d’hygiène et de beauté, entretien de la maison : près d’une centaine de références est déjà proposée, sélectionnée en grande partie auprès de producteurs locaux, et vendue sans aucune marge par l’association. « Notre objectif est de donner accès à des produits sains et de qualité, respectueux de l’environnement, en les proposant à prix coûtant », explique Mathieu Decroix, membre de L'Assos’REGAL.

Du bio… et de l'huile de coude

Mais l’originalité du concept ne s’arrête pas là puisque l’association mise sur la convivialité et l’entraide pour faire vivre cette épicerie de proximité. Par son compte en ligne, chaque adhérent peut ainsi planifier sa participation, en fonction du planning et de ses envies, à raison de deux petites heures par mois. Ouverture de la boutique, réassort des rayons, collecte auprès des producteurs, distribution des commandes de produits frais, réalisation de tâches administratives, animation d’ateliers pédagogiques : il y a de quoi s’occuper, quels que soient l’âge ou les compétences, tout en faisant de nouvelles connaissances.

Les fondateurs de cette épicerie locale et participative ont mis à notre disposition leur plateforme numérique. Et ils nous ont beaucoup aidés, en particulier sur les questions juridiques et organisationnelles.

Pour se lancer dans l’aventure, L’Assos’REGAL a pu compter sur le soutien du réseau « monepi », né en janvier 2016 à Châteaufort avec L’Épi castelfortain. « Les fondateurs de cette épicerie locale et participative ont mis à notre disposition leur plateforme numérique. Et ils nous ont beaucoup aidés, en particulier sur les questions juridiques et organisationnelles », souligne Mathieu Decroix. Une quarantaine de familles guyancourtoises ont déjà rejoint le projet. Et d’autres « Épis » germent, d’ores et déjà, à Saint-Quentin-en-Yvelines...

L’Épi Voilà de Maurepas

Un restaurant indien maurepasien devrait, lui aussi, accueillir une épicerie alternative dans le courant du mois. « Au départ, l’équipe sera présente les mercredis et samedis, avec l’objectif de rassembler entre 30 et 50 familles adhérentes. L’idée serait ensuite de décliner le concept dans différents quartiers en nouant des partenariats avec d’autres commerçants », précise Emmanuelle Ruiz du collectif Maurepas en Transition.

Shamim : 7, rue de Brie 78310 Maurepas – adhésions ouvertes sur www.monepi.fr/epivoila

Partager cet article :

Haut de page