Vos poubelles à la loupe

Imprimer Zoomer Dézoomer

Partager cet article :

Posté le 21 Fév. 2018 - Mis à jour le 22 Octobre 2018

Connaissez-vous Colette et Ali, les ambassadeurs du tri de SQY ? Reconnaissables à leur tenue jaune fluo, ils sillonnent les douze communes de Saint-Quentin-en-Yvelines afin de vous aider à mieux trier vos déchets.

Ambassadeurs du tri SQY© G. Robin - Photothèque SQY6h du matin, Un mercredi de décembre, dans un quartier pavillonnaire de Maurepas. La pluie et le froid sont au rendez-vous. Ali aussi. Sa mission : contrôler la « qualité du tri » (taux de remplissage des bacs, erreurs éventuelles…) avant le passage des éboueurs. Pendant quatre heures, il va soulever le couvercle de 100 à 150 poubelles jaunes, et dénicher quelques intrus.

Des sachets plastique surtout, mais aussi des barquettes en polystyrène, quelques pots de yaourt, un tuyau d’évier… En cas d’erreurs, un message est scotché sur le container pour éviter son ramassage et informer les habitants du passage d’un ambassadeur du tri.

Un petit geste pour changer ses habitudes

Car dès le lendemain, l’après-midi cette fois, Ali est de retour dans le même quartier pour une sensibilisation ciblée. Après plusieurs coups de sonnette infructueux, un portail s’ouvre. Françoise et son mari habitent Maurepas depuis une cinquantaine d’années. Chez eux, le tri des déchets est une habitude bien ancrée… qui n’empêche pas les petites erreurs. « C’est à cause de la bourriche d’huîtres, c’est ça ? », glisse Françoise en souriant. « J’ai hésité avant de la mettre dans la poubelle jaune. Mais ça ne se recycle pas, les barquettes en bois ? » Non, effectivement, lui explique Ali.

Avant de lui rappeler, en lui offrant un mini-guide « mémo-tri », que briques de lait, conserves et bouteilles d’eau (avec leur bouchon) sont à jeter en vrac dans la poubelle jaune.

« C’est pratique d’avoir remplacé les sacs jaunes par ce bac, et de pouvoir y mélanger les emballages et les papiers. Avant, on stockait les piles de journaux dans le garage en attendant de les jeter. Il n’y a que le ramassage des déchets verts qui s’arrête peut-être un peu tôt. Mais la déchetterie n’est pas loin… », précise Françoise.

Et vous, que pensez-vous du tri ?
N’hésitez pas à ouvrir votre porte pour en discuter avec Colette et Ali !
www.sqy.fr/dechets

Partager cet article :

Haut de page