Amaury Masbernat CL108
  • Publié le 22/10/2020
  • Mis à jour le 30/10/2020
  • CAPPELAERE Catherine

Economie

AMW health Investment offre une seconde vie au matériel médical

En six ans, la start-up est devenue une holding qui travaille à l’international. Son concept : recycler et revendre du matériel médical. Découverte.

Amaury Masbernat CL167
Amaury Masbernat | Ⓒ C. Lauté - Sqy

À l’origine de l’aventure entrepreneuriale, un jeune homme visionnaire et talentueux pour les affaires.

« J’ai créé cette entreprise il y a six ans après une école de commerce et plusieurs voyages à travers le monde, confie Amaury Masbernat, président de la holding AMW health InvestmentAu lieu de chercher du travail, j’ai monté ma boîte ! C’était une aventure. Le marché des objets d’occasion était naissant. J’étais en Savoie et tout se passait dans le garage de ma mère ! »

 

L’idée du jeune entrepreneur : recycler et revendre du matériel médical. Au départ des endoscopes. « C’est venu un peu par hasard en rencontrant quelqu’un qui m’a parlé de ce matériel. Je me suis dit que j’allais lui donner une seconde vie. » Le jeune homme commence à récupérer les machines dans les hôpitaux et chez les médecins pour les revendre à l’étranger où le marché de l’occasion est plus développé qu’en France. « Pour les hôpitaux, ce matériel est amorti au bout de 5 à 7 ans. Une fois la période passée, pour les endoscopes endommagés, ces établissements payaient des entreprises pour les détruire. Leur réparation étant souvent trop chère. Je leur ai proposé de leur racheter. C’était bénéfique pour tout le monde. » Amaury Masbernat travaille également avec les fabricants pour revendre le matériel de démonstration. Le système s’avère très rentable. Le jeune homme décide alors de se diversifier. Il investit dans les échographes, et décide, en plus de la revente, de gérer la réparation et les tests bactériologiques. Pour cela, il crée trois nouvelles structures dédiées et devient président de la holding.

Le marché du matériel médical d’occasion se développe en France

« Après avoir vendu beaucoup de matériel dans les pays de l’Est, en Russie et en Allemagne, nous nous développons sur le marché français qui est aujourd’hui mature. Beaucoup de médecins n’ont pas besoin du dernier modèle d’endoscope ou d’échographe. La génération précédente, beaucoup moins chère et tout aussi fiable leur suffit. » La société AMW health Investment arrive il y a trois ans à SQY pour se rapprocher d’un de ses fournisseurs et pour s’ancrer en région parisienne. « SQY est un endroit parfait. C’est proche de Paris et des principaux aéroports. En plus, ici, nous sommes à proximité immédiate de la nature. Le cadre de vie est particulièrement agréable. »

Après avoir loué des locaux, l’entreprise vient de racheter un bâtiment de 600 m2 à Montigny-le-Bretonneux pour regrouper ses quatre entités. Sa croissance ne faiblit pas comme ses projets. Le dernier en date : créer des cabinets prénataux, clefs en main, à louer, pour les sages-femmes et les gynécologues. Les cinq premiers cabinets ouvriront au premier trimestre 2021 au central gare de Montigny-le-Bretonneux. À suivre.

Contact