Sqy Share véhicules
  • Publié le 14/09/2020
  • Mis à jour le 14/09/2020

Economie

Inauguration de SQY Share

Inauguration ce 17 septembre du premier service d’autopartage inter-entreprises des Yvelines à SQY.

logo SQY Share

Le Club Climat Énergie de Saint-Quentin-en-Yvelines inaugure « SQY Share », le premier service d’autopartage inter-entreprises des Yvelines.

Après plusieurs mois de coopération, c’est avec fierté que la Banque Populaire Val de France, LEONI et Enedis, trois entreprises voisines au sein de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, membres du Club Climat Energie, voient ce beau projet aboutir.

 

L’autopartage inter-entreprises : une solution innovante pour participer à la réduction des émissions de CO2

Grâce à leur collaboration, la Banque Populaire Val de France, LEONI et Enedis proposent à leurs équipes une flotte de véhicules d’entreprises commune et partagée, opérée par RCI Mobility.

En mutualisant les véhicules grâce à l’autopartage et en choisissant des voitures plus propres, les entreprises à l’initiative du projet ont souhaité contribuer à la transition énergétique. 

SQY Share favorisera la réduction des flottes automobiles des entreprises et leur conversion à l’électrique et à l’hybride, concourant ainsi à la baisse de la consommation d'énergie et des émissions de polluants.

Ce projet, qui est une première dans les Yvelines, a pu voir le jour grâce à l’appui de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et des villes de Montigny-le-Bretonneux et Guyancourt.

9 véhicules électriques et hybrides disponibles dès le mois de septembre 

Facilement identifiables grâce à leur logo SQY Share, les 9 véhicules seront disponibles à la réservation auprès des trois entreprises courant septembre 2020 :

  • 5 Nissan Leaf électriques : avenue du Centre à Guyancourt
  • 4 Toyota Corolla hybrides : rue Isaac Newton à Montigny-le-Bretonneux

Selon l’initiative de chaque entreprise, SQY Share pourra également proposer la location de véhicules aux collaborateurs, le soir et le week-end pour usage personnel.

A l’avenir, la solution d’autopartage pourra être ouverte à d’autres entreprises voisines.