Centre Commercial Mon Grand Plaisir Bandeau
  • Publié le 27/08/2020
  • Mis à jour le 27/08/2020

Vie pratique

Mon Grand Plaisir ouvre ses portes

Après une inauguration en fanfare la vieille, le nouveau centre commercial ultra moderne Mon Grand Plaisir réalisé par la Compagnie de Phalsbourg ouvre ses portes ce jeudi matin.

    Centre Commercial Mon Grand Plaisir 01
    Centre Commercial Mon Grand Plaisir | Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY
    Centre Commercial Mon Grand Plaisir 02
    Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY
    Centre Commercial Mon Grand Plaisir 03
    Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY
    Centre Commercial Mon Grand Plaisir 04
    Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY
    Centre Commercial Mon Grand Plaisir 05
    Philippe Journo, président de la compagnie Phalsbourg | Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY

Malgré la covid-19, Il y avait du monde mercredi soir dans l’allée principale et les espaces extérieurs du nouveau centre commercial ultra moderne Mon Grand Plaisir. Pour cette inauguration, près de 1000 personnes sont venues découvrir en avant-première les 45 boutiques ouvertes, dont la locomotive du centre, PrimarK.

« L’inauguration de ce site remarquable est le signe que la vie reprend son cours. Ce sont 15 années qui se sont écoulées pour que l’ancien site des sablons, devenu une friche, soit repris par Philippe Journo, président de la compagnie de Phalsbourg, pour lui donner un nouvel avenir. Le résultat est splendide. Aujourd’hui ce centre est un lieu de vie qui accueillera bientôt la médiathèque de Plaisir et un centre de santé », a déclaré, devant la foule entièrement masquée, Joséphine Kollsmannsberger, la maire de Plaisir et vice-présidente de SQY au développement durable.

 « SQY est très fière de ce centre innovant. Bravo à nos élus qui ont réussi ce pari audacieux et à nos entrepreneurs de talent qui ont construit ce site et à ceux qui sont ici aujourd’hui et pour le faire vivre », a ensuite ajouté Jean-Michel Fourgous, président de SQY avant de passer la parole à Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France qui, en haranguant la foule affirme que ce soir

« Paris est un peu la banlieue de Plaisir. Aujourd’hui à Mon Grand Plaisir, vous êtes dans un lieu absolument magique. On entend toujours dire que les politiques ne servent à rien. Vous avez la preuve que ce n’est pas vrai. Ici les élus de la ville, du département, de SQY ont pris des risques pour que ce projet existe. Mon grand Plaisir c’est aussi la création de 800 emplois de proximité. Alors s’il vous plaît, arrêtez d’acheter en ligne et faîtes vivre vos commerces locaux ! »

Un centre commercial Hors norme

Il aura fallu un peu plus de deux ans de travaux pour que ce centre commercial d’une surface de 39 000 m2 voit le jour. Le projet intègre la création de plus de 5 700 m2 d’espaces végétalisés et permet de désenclaver le quartier de l’aqueduc concomitant. Il propose une quarantaine de boutiques et des restaurant. Deux surfaces restent à commercialiser.

Son multiplex UGC de 9 salles ouvrira ses potes en avril 2021.

L’architecture de Gianni Ranaulo a créé un centre futuriste, particulièrement esthétique avec un toit et des ouvertures sur l’extérieur spectaculaires.  Des cascades d’eau et de nombreux éléments végétaux viennent agrémenter le site qui sera ouvert du lundi au dimanche.

Mon Grand Plaisir