Sophie Proust Atos Bandeau
  • Publié le 29/03/2022
  • Mis à jour le 29/03/2022

Economie

[ Portrait ] Sophie Proust, CTO d'Atos

Elle travaille depuis 30 ans sur le site d’Atos aux Clayes-sous-Bois. Depuis 2019, elle est directrice de la technologie du Groupe. C’est l’une des seules femmes à occuper un tel poste dans le monde de la Tech. Portrait.

Sophie Proust Atos page
Sophie Proust, CTO d'Atos | Ⓒ C. Lauté - SQY

Puissante et simple à la fois. Voilà l’impression que dégage Sophie Proust. Nommée CTO (Chief Technology Officer), elle rejoint le cercle des dirigeants d’Atos qui est aujourd’hui l’une des 10 plus grandes ENS, (entreprise du service du numérique) au monde.

Elle est ensuite rapidement identifiée comme l’une des 100 personnes les plus importantes du monde de la Tech. Pourtant, c’est avec une simplicité impressionnante qu’elle vous accueille dans le cœur du nouveau laboratoire de R&D D’Atos aux Clayes-sous-Bois, qu’elle dirige.

Ce site, elle le connait depuis 30 ans. « Je suis arrivée ici, anciennement Bull, en 2003 comme ingénieure, explique-t-elle. Ce métier a été très vite une évidence pour moi tant j’aimais développer des programmes, coder et mettre en équation une problématique. Travailler au sein d’une grande entreprise française m’a permis d’évoluer. »

« Je suis consciente d’être un exemple pour les femmes »

Si Sophie Proust a conscience d’être un exemple de réussite pour nombre de femmes, elle explique qu’« à l’époque la question de la place des femmes dans les grandes entreprises, ne se posait pas de la même manière.

Aujourd’hui, je pense essentiel de montrer l’exemple. Arriver à des postes de haute responsabilité, pour une femme, c’est possible. Il est aussi nécessaire d’inciter les jeunes filles, dès leur plus jeune âge, à s’intéresser au monde de l’informatique.

Sophie Proust

Atos Illustration centre recherche et développement page
Centre de R&D d'Atos, aux Clayes-sous-Bois | Ⓒ C. Lauté - SQY

le fleuron de la recherche quantique

Parmi les unités de recherche d’Atos sous sa responsabilité, Sophie Proust est à la tête du nouveau laboratoire de R&D construit aux Clayes-sous-Bois. Ce dernier, abrité dans un bâtiment ultra moderne de 8 000 m2, accueille 350 ingénieurs et développe les nouveaux programmes d’informatique quantique, de calcul haute performance, d’intelligence artificielle et de cybersécurité.

« C’est ici que sont conçus les meilleurs simulateurs quantiques d’Europe. Ce bâtiment, à la pointe de l’innovation technologique, permet à nos équipes R&D de concevoir les supercalculateurs de dernière génération afin de traiter des problématiques scientifiques complexes nécessitant de la simulation numérique, du traitement massif de données, ou encore de l’intelligence artificielle. »

Les applications sont multiples notamment dans le domaine de la décarbonisation (un des objectifs principaux d’Atos), avec des projets dédiés à la lutte contre le réchauffement climatique, mais aussi au spatial, à la simulation industrielle… Un avenir décarbonné et plus sûr se construit ainsi chaque jour chez Atos à SQY !

Atos