solidarité à la rpa de Trappes bandeau
  • Publié le 07/04/2020
  • Mis à jour le 09/04/2020
  • Elsa Burette

Société

Priorité santé : la résidence pour personnes âgées de SQY mobilisée

La Résidence autonomie Jean-Fourcassa, à Trappes, est un établissement non médicalisé, pour personnes âgées, géré par Saint-Quentin-en-Yvelines. Le point sur les mesures mises en place par Véronique Nicou, sa directrice, pour faire face à cette crise sanitaire sans précédent.

    Rpa solidarité trappes
    Ⓒ RPA
    solidarité à la rpa de Trappes page 2
    solidarité à la rpa de Trappes page 03
    Ⓒ RPA

SQY : Comment le Covid-19 a-t-il impacté la vie de la résidence ?

Véronique Nicou : Il me semble, tout d’abord, important de rassurer et de souligner qu’aucun malade n’a été détecté parmi les 50 résidents présents. Depuis le déclenchement du plan bleu dans les établissements médico-sociaux (NDLR : série de mesures destinées à protéger les plus fragiles, en particulier les personnes âgées, en cas de crise sanitaire), notre priorité est d’éviter toute contamination. Tous les jours, je suis en lien avec l’Agence régionale de santé, le Département, SQY, pour mettre œuvre les consignes et faire remonter les informations de terrain.

SQY : Quelles mesures ont été mises en place ?

V. N. : Afin de préserver le personnel, et d’assurer une continuité de service si un membre était contaminé, la moitié de l’équipe est actuellement confinée. Nous distribuons également des masques et des gants. Toutes les personnes qui circulent dans les espaces communs, ou qui souhaitent sortir faire leurs courses, par exemple, doivent en être équipées. Afin de limiter les regroupements, les animations et le service de restauration ont été suspendus. Nous proposons un système de portage de courses à domicile – que j’assure, avec un membre de l'équipe – pour les résidents les plus fragiles ou isolés.

SQY : Comment le lien est-il maintenu avec les familles ?

V. N. : Nous avons la chance d’avoir un sas d’accueil que nous avons réaménagé. Les familles qui réapprovisionnent leurs parents y déposent les denrées, et elles peuvent discuter avec leurs proches à travers les portes vitrées. L’ensemble des surfaces est ensuite désinfecté, et nous livrons ses courses au résident. Le facteur passe les mercredis, jeudis et vendredis. Il dépose le courrier dans le sas et nous en assurons la distribution.

Nos résidents ont également accès à un ordinateur pour l’envoi de mails, les appels vidéos… Chacun est en autonomie dans son appartement, mais nous n’hésitons pas à aller frapper aux portes pour voir si tout va bien, s’ils n’ont besoin de rien.

SQY : Pourquoi choisir, vous aussi, de rester confinée au sein de la résidence ?

V. N. : Ce métier, je l’ai choisi… Je ne me voyais pas rentrer chez moi le week-end en laissant les résidents et le personnel livrés à eux-mêmes. Nous avons des personnes âgées qui ne saisissent pas la gravité de la situation et voudraient continuer à sortir comme avant, d’autres qui oublient les consignes pourtant affichées partout et répétées plusieurs fois par jour… Nous devons être polyvalents et réactifs… 7 jours/7 !

Résidence-autonomie Jean-Fourcassa

  • 12, rue Victor-Jara à Trappes

  • Tél. 01 30 62 96 36