Nour gagnante de The Voice 2022 bandeau
  • Publié le 07/07/2022
  • Mis à jour le 21/07/2022

Culture

Rencontre avec Nour, gagnante de The Voice

Nour est cette année la grande gagnante de The Voice ! Sous la houlette de son coach, Florent Pagny, cette adolescente saint-quentinoise, très soutenue par sa famille, a trouvé sa voix…

Nour gagnante de The Voice 2022 portrait
Ⓒ B. Hug - SQY

Au lendemain de sa victoire, la finaliste de The Voice a retrouvé le calme de sa chambre d’adolescente, à Maurepas. Sourire de Joconde et regard malicieux, cette liane d’1 m 81 se prête au jeu du portrait chinois, sous le regard bienveillant d’Anne-Sophie, sa maman.

« Si j’étais une saison ? Ce serait l’hiver, pour les chocolats chauds, les films de Noël qu’on va voir avec mes copines à l’UGC SQY Ouest. Et puis en décembre, c’est mon anniversaire…
Un personnage célèbre ? Lady Gaga : une chanteuse folle dingue, trop stylée, j’adore !
Et si j’étais une chanson ? Sans hésiter : My Heart Will Go On, de Céline Dion. Je l’ai chantée devant tout le monde quand j’avais 7 ans, pour le mariage d’amis de mes parents. C’était ma première “scène” et je n’oublierai jamais cette sensation incroyable… »

Maîtrise de Trappes, la découverte

La musique, Nour baigne dedans depuis son plus jeune âge grâce à sa maman, saxophoniste. « Je faisais partie de l’école de musique de La Verrière. Souvent, Nour m’accompagnait aux répétitions. Depuis ses 4 ans, elle aime chanter partout, tout le temps… », sourit Anne-Sophie. En 6e, une copine lui fait découvrir la maîtrise de Trappes créée par l’APMSQ.

« Ça a tout de suite matché avec Gabriella, la cheffe de choeur (lire le portrait de Gabriella sur notre site). C’est un personnage haut en couleur avec une méthode tout à fait originale et accessible pour les enfants », souligne Anne-Sophie. « En travaillant le chant lyrique, Nour a développé sa voix, son oreille musicale. Avec le grand concert au Théâtre en fin d’année, elle a aussi appris à mieux gérer son stress. »

Autant de jalons qui ont permis à cette talentueuse Maurepasienne de participer à The Voice Kids, à 13 ans. « Maman a envoyé de petites vidéos de moi en train de chanter dans le salon, sans y croire deux secondes. Et j’ai été sélectionnée ! Les castings, les tournages, le coaching avec Soprano, c'était l’inconnu, on découvrait tout… J’étais en mode “Je fonce !”, et je suis arrivée jusqu’aux battles », résume la brunette. Encouragée par ses proches, l'adolescente a attendu d’avoir 16 ans pour retenter sa chance « chez les grands » : nouvelle vidéo… et nouvelle sélection. « C’était énorme, je crois qu’on était 35 000 au départ ! Mais c’était cool, parce que l’endroit, je le connaissais déjà, et j’ai retrouvé en grande partie les mêmes équipes. »

Une grande famille

Lors des auditions à l’aveugle, la benjamine du programme a bluffé les quatre coachs avec son interprétation de Tous les cris les SOS, de Daniel Balavoine. « Dans ma tête, je savais déjà que, s’il se retournait, je choisirais Florent Pagny. Pendant ces trois mois, il a été super bienveillant, toujours souriant et disponible, malgré sa maladie », glisse la lycéenne. « The Voice, c’est intense, il y a beaucoup de pression, d’émotions, de fatigue… Heureusement, les candidats sont très bien entourés, par la prod’ et par TF1. Les quinze derniers jours, on était tous à l’hôtel, comme une grande famille. Et, pour Nour, c’était d’autant plus difficile de voir ses amis éliminés… », pointe sa maman.

Touchée par une laryngite, la jeune chanteuse a pu compter sur le soutien de ses proches, mais aussi de sa ville.

Le maire de Maurepas me suit depuis The Voice Kids. Il m’a envoyé des messages, il a même fait une campagne d’affichage pour me soutenir en finale, c’était trop sympa ! Aujourd’hui, je suis contente de représenter un peu ma ville et Saint-Quentin-en-Yvelines. Même si je ne réalise pas encore tout à fait…

Nour Brousse-Barrazama

Garder les pieds sur terre

Plébiscitée par le public avec plus de 56 % des suffrages, Nour a remporté la grande finale sur TF1, le 21 mai dernier, et décroché un contrat avec Universal pour son premier album en solo.

« C’est bizarre, les gens me reconnaissent dans la rue, ils veulent me prendre en photo, mais je ne suis personne. Je veux juste chanter… », confie-t-elle en rangeant dans l’un des tiroirs de sa chambre une fiche de l'animateur Nikos Aliagas, gardée en souvenir.

« Je suis fière de ma fille parce qu’elle a eu un comportement exemplaire tout au long de l’émission, mais elle n’a que 16 ans… Slimane et Florent Pagny lui ont clairement dit de faire attention et de prendre le temps avant de sortir son album. Nous allons bien nous entourer pour permettre à Nour de saisir cette formidable opportunité, tout en gardant les pieds sur terre. »

Suivre l'actualité de Nour