sqy éco confinement
  • Publié le 30/04/2020
  • Mis à jour le 30/04/2020

Economie

SQY au côté des entreprises de son territoire

Depuis le début du confinement, les équipes de SQY apportent leur soutien aux entreprises du territoire. Chaque jour, des entreprises sont contactées pour faire le point sur leur situation et évaluer leurs besoins.

Jean-Luc Mairot, Sqy
Jean-Luc Mairot | Ⓒ C. Lauté - Sqy

« Dès le début du confinement, nous nous sommes organisés, au sein du service développement économique de SQY, pour aider au mieux les entreprises, explique Jean-Luc Mairot, directeur du service direction des entreprises et de l’animation économique de SQY. Premier outil mis en place : un guide d’entretien permettant de réaliser un baromètre de la situation des entreprises du territoire. « Avec des appels réguliers sur un panel assez représentatif, nous pouvons avoir une vision globale de la situation et de son évolution. Le deuxième objectif de ces entretiens téléphoniques est d’évoquer avec les entreprises leurs difficultés et les aides auxquelles elles pourraient prétendre que ce soit au niveau de l’État, de la Région et de SQY.  Ainsi, nous pouvons les conseiller, les guider et les accompagner. »

Au total, près de 200 sociétés saint-quentinoises ont ainsi été contactées. « Nous avons principalement ciblés les PME-TPE de Promopole, celles ayant eu accès au prêt Initiative SQY et celles travaillant dans des secteurs particulièrement impactés par la crise comme l’événementiel, l’hôtellerie-restauration ou encore le transport. »

L’occasion également de les informer sur les mesures prises par SQY : suspension des prélèvements du remboursement d’emprunt d’Initiative SQY, suspension des loyers de Promopole et suspension des loyers et du coût de l’accompagnement pour les incubés au SQY Cub.

« C’est important de se sentir soutenu »

Accueil Promopole
Ⓒ C. Lauté - Sqy

Côté entreprises, ce suivi de la part de SQY a été le bienvenu. « C’est bien d’avoir ainsi été appelé. Nous ne connaissons pas forcement tous les dispositifs d’aide mis à notre disposition, souligne Fabienne Vadrot, créatrice du nouvel institut de beautéRelax et moi à Élancourt. On se sent soutenu. » De son côté, même si les inquiétudes sont énormes et que les attentes sont grandes quant aux conditions de reprise de l’activité, Christian Kwizera, dirigeant d’Agil Transport, installé à Promopole, a également apprécié l’appel de SQY. « C’est important de savoir que SQY s’intéresse et suive la situation des indépendants et des TPE-PME du territoire. »