Actualités Saint-Quentin en Yvelines
  • Publié le 01/02/2019
  • Mis à jour le 17/07/2019

Communauté d'agglomération

SQY, la culture de la gagne

Plus de 1 300 personnes étaient réunies ce jeudi 31 janvier au cœur du Vélodrome National pour la cérémonie des vœux 2019 de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Il y avait du monde ce jeudi soir pour assister au véritable spectacle, mis en scène par SQY, pour illustrer son bilan 2018 et les respectives 2019. Le président de SQY, Jean-Michel Fourgous, entouré de nombreux parlementaires, dont Gérard Larcher, président du Sénat et de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, ainsi des maires des 12 communes de SQY et des élus communautaires, a très vite donné le ton de la soirée.

« SQY est aujourd’hui un pôle d’excellence, un territoire de forte compétitivité économique, scientifique, sportive et culturelle… Et un formidable espace de solidarité. J’ai à cœur de continuer à faire réussir SQY ! », a entamé l’édile saint-quentinois avant de dresser un bilan impressionnant de l’année écoulée.

  • une Ryder Cup époustouflante avec des retombées économiques et d’image sans précédent « SQY a été cité 1 milliard de fois à travers le monde c’est du jamais vu ! » ;
  • l’annonce des 4 sites sportifs retenus pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024 ;
  • les transports, les travaux, le nouveau réseau de bus plus performant, l’un des meilleurs de la grande couronne, la modernisation des gares, le projet SupraSqy pour révolutionner le transport du futur, le carrefour de la Malmedone et le doublement du pont Schuler, les logements…

Toutes ces réalisations permises grâce en particulier au travail des tous les élus SQY et des maires de 12 communes.

« C’est tous ensemble que nous allons continuer de faire accélérer SQY pour être à la hauteur des objectifs que nous nous sommes fixés, et ils sont de taille ! », a assuré le président.

Plus de 1 300 personnes étaient réunies ce jeudi 31 janvier au cœur du Vélodrome National pour la cérémonie des vœux 2019 de Saint-Quentin-en-Yvelines

« En 2019, nous allons faire gagner SQY pour demain faire gagner la France »

Projets d’aménagements, pôle SQY High Tech, logement, social, nouveau projet de territoire, projets liés à la santé, à la culture notamment scientifique et technique, l’année 2019 sera riche.

« Pour réaliser ces projets ambitieux, il faut garder le sens des réalités économiques. Comme toutes les autres agglomérations de France, notre territoire subit une grave asphyxie financière avec l’effondrement national de l’argent public. Pour SQY, c’est une diminution de nos moyens financiers de près de 50 millions d’euros, du jamais vu ! Heureusement SQY est bien armée face à toutes ces difficultés… Je pense notamment à l’opportunité que les élus saisiront, ou non, de faire évoluer le statut de notre intercommunalité en communauté urbaine… Pour avoir plus de moyens et surtout peser davantage dans notre relation avec l’État. Je pense aussi à notre bonne gestion, récompensée d’un double A par l’agence de notation Standar & Poor’s. »

Jean-Michel Fourgous a enfin rappelé la priorité donnée au développement économique du territoire. « Notre meilleure protection face au désengagement de l’État », avant d’aborder l’un des grands projets de SQY : la numérisation des écoles de SQY, avant de conclure « À SQY, nous avons les meilleures entreprises du monde, sur les secteurs les plus stratégiques, nous travaillons sur les plus beaux projets, nous avons des laboratoires de recherche de pointe, une université réputée qui peut faite partie des meilleures de la planète, et SQY a été retenu pour recevoir les plus beaux événements sportifs du monde. Ensemble, nous allons faire gagner SQY pour demain faire gagner la France. »

La présidente de la Région, Valérie Pécresse s’engage pour SQY

« Bravo à SQY, nous allons redevenir première région industrielle de France grâce justement au cœur battant d’innovation qu’est SQY et le plateau de Saclay. C’est vrai, en 2018, vous avez prouvé que vous étiez au top ici à SQY avec trois événements qui ont marqué SQY pour lequel la région y est « un peu » pour quelque chose ». Il y a eu la Ryder Cup vue par 1 milliards de téléspectateurs. Les répercutions pour le tourisme ont été considérables. La Région a soutenu l’implantation du laboratoire R&D d’Atos et l’arrivée d’une très grande entreprise industrielle japonaise qui va venir ici faire de l’électronique et de la connectique. Vous êtes un territoire extraordinairement attractif et créateur d’emplois. »

Lors de cette cérémonie des vœux, la présidente de la Région s’est engagée à soutenir les projets de Saint-Quentin-en-Yvelines : mobilité du futur (SupraSQY, navette autonome), développement de la Vélostation avec la mise à disposition de vélos électrique en location longue durée, aménagement du Pont de la Villedieu, école du futur (numérisation des établissements scolaires, de la primaire au lycée), sécurité renforcée avec la rénovation du commissariat d’Élancourt (commissariat d’agglomération du futur).

Pour Gérard Larcher, Président du Sénat : SQY est un exemple

« En écoutant Jean Michel Fourgous, je me suis mis à rêver… on sait qu’ici c’est le deuxième PIB, ici la croissance tire la croissance française. Si le nombre d’emplois de SQY était porté sur la France, nous aurions 33 millions d’emplois dans notre pays et nous aurions réglé à la fois notre accroissement de richesse et les moyens qu’on donne et donc c’est vrai que SQY est un exemple. »