Actualités Saint-Quentin en Yvelines
  • Publié le 24/10/2018
  • Mis à jour le 11/07/2019

Sport

Trappes : le club de basketball reprend son envol

L'équipe phare de basket de l’ESC Trappes Saint-Quentin-en-Yvelines a reconstruit des bases solides et efficaces. Le club a l'ambition de remonter en National 2, avec l'appui d'un entraîneur bulgare expérimenté et une équipe de qualité.

Des jeunes jouent au basketball

Le début de saison 2018-2019 a d’ailleurs bien démarré : les Trappistes ont mené 112 à 53 leur premier match du 15 septembre. « C’est un résultat qui fait plaisir et qui nous conforte dans nos ambitions », confie Jacques Michelet, président du club. Une victoire d’autant plus prometteuse que l’équipe se rode encore : environ 50 % de nouveaux joueurs composent l’équipe. De nouveaux joueurs, mais une base solide d’anciens : la saison passée, les basketteurs de l’équipe 1 terminaient quatrièmes… En ayant battu chacune des trois équipes de tête. « Notre dernier match, contre le troisième du classement, nous l’avions même mené avec 59 points d’avance », ajoute le président.

Forte de ses résultats prometteurs, l’équipe bénéfice en plus pour la saison 2018-2019 d’un capitaine expérimenté recruté grâce au large réseau de Nacer Belgacem, manager général du club. Il s’agit du Bulgare Aleksander Aleksiev, fin technicien, entraîneur de l’équipe U18 féminine de Bulgarie et Champion avec l’équipe italienne de Pergine.

Sans crier victoire trop tôt, les ingrédients semblent donc réunis pour une saison à succès… Et une possible place en Nationale 2 à l’horizon.

« Une formation technique et humaine »

Si le club a repris progressivement son envol, c’est aussi grâce aux valeurs qu’il s’attache à faire vivre. Pour Jacques Michelet, « le club trouve une stabilité par des valeurs humaines, par un engagement des joueurs qui participent à la vie du club ». Un credo qui résonne aussi dans la volonté du club de former de jeunes joueurs. « On adopte des potentiels en début d’année et en fin de saison, ce sont désormais des capacités avérées. » C’est d’ailleurs le club de basketball de Trappes qui avait détecté il y a quelques années Melvyn Ebonkoli, alors âgé de 11 ans. Aujourd’hui, le jeune basketteur est vice champion du monde 2018 au sein de l’équipe de France U17.

De 189 adhérents en 2015-2016, le basketball trappiste disposait en 2017-2018 d’un effectif de 260 joueurs à partir de 4 ans. « Cette année, le nombre d’adhérents sera très probablement à nouveau en augmentation », avance Jacques Michelet. Grâce à des ententes avec le club de basketball de la ville de Plaisir, de nouvelles équipes (Minimes et Seniors féminines ; Juniors masculins) ont pu voir récemment le jour grâce aux effectifs communs des deux villes.

Auteur : Yannick Dinand