Black system paille bandeau
  • Publié le 08/02/2021
  • Mis à jour le 08/02/2021

Economie

Une paille responsable made in SQY

Fini les pailles en plastique polluantes dans votre cocktail, place aux pailles écologiques. C’est le crédo de l’entreprise Black system qui s’est spécialisée dans la production de paille en papier respectueuse de l’environnement et produite localement. Découverte.

Frank Scheunemann Black system page
Ⓒ C. Lauté - SQY

Autant dire qu’en cette période de confinement avec la fermeture des restaurants, des bars et des boîtes de nuit, les affaires sont plus que difficiles. Mais qu’à cela ne tienne, Frank Scheunemann, l’un des deux fondateurs de l’entreprise Black system reste sûr de la véracité de son concept. Ce spécialiste international de l’emballage alimentaire créé son entreprise avec un associé autrichien, il y a un an, pour donner du sens à son travail.

« Il était essentiel pour moi de réduire l’impact environnemental et faire quelque chose pour notre futur. Après l’introduction des nouvelles normes environnementales, l’idée de créer des pailles « responsables » s’est imposée. », explique le chef d’entreprise. « Il fallait penser le concept global. Intégrer la question du transport, également source de pollution. Il fallait donc produire local avec des petites usines implantées tous les 1000 kms pour couvrir l’Europe et faire travailler les populations locales. »

La première usine de paille écologique « UP’nJOY » est ainsi créée à Trappes et recrute deux habitants de la ville. « Notre philosophie est basée sur l’écologie et l’humain. C’est un projet un peu idéaliste. Nous nous sommes installés à Trappes dans des locaux hygiéniques et très lumineux. C’est important la lumière pour la santé et le moral des salariés. Nous avons recruté trois personnes en insertion. En Autriche, nous avons recruté une personne handicapée et un ancien toxicomane. L’idée est de leur donner une chance et quand on voit leur investissement. Ça marche ! ».

Le marché du grand public en test

Dès le lancement de l’activité en février 2020, les perspectives s’annoncent florissantes. Le confinement arrêtera tout. « Deux gros clients grossistes devaient nous assurer la totalité des ventes. La fermeture des établissements de restauration et les bars a tout arrêté. Aujourd’hui, c’est très difficile. Nous allons devoir aborder le marché différemment et contacter directement tous les établissements en attendant les réouvertures. » Le grand public est l’autre nouvelle cible. « Nous avons monté une gamme spécifique pour les consommateurs. Avec la french Tech, dont nous faisons partie, nous avons réalisé nos premières ventes sur leur site pour les fêtes de fin d’année. Aujourd’hui, notre gamme est disponible sur notre site Internet et nous lançons une expérimentation avec un supermarché de Buc. »

Les pailles de Black-system ont de quoi séduire le grand public. « En plus d’être made in France, ce qui est rare pour ce produit, il est produit avec du papier issu de forêts gérées de façon responsable et emploie une colle ne contenant pas de micro plastique, elle est donc parfaitement recyclable et aide au compostage grâce à sa structure. Enfin, notre usine fonctionne avec une énergie 100% écologique. » Côté look, la paille Black-System, sous la marque française La manufacture du 14 juillet, s’habille de bleu blanc rouge ou de noir selon la gamme et son prix est particulièrement compétitif. À essayer, pour l’instant à la maison, dans son prochain Mojito.

Black System