Fusion UVSQ Paris Saclay bandeau
  • Publié le 03/03/2020
  • Mis à jour le 09/03/2020
  • C. Cappelaere

Communauté d'agglomération

Université Paris-Saclay, en route pour la fusion


L'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines fusionnera avec l'université Paris-Saclay en 2025. D'ici là, l'UVSQ prépare cette nouvelle étape de son histoire. Quels sont

les enjeux et que va entraîner cette fusion ?

Fusion UVSQ Paris Saclay page
Ⓒ C. Lauté - Photothèque SQY

C'est la première grande nouvelle de l'année 2020. Le 1er janvier ; l'établissement public université Paris-Saclay est entré en vigueur. Cette université, en 2025, réunira universités et grandes écoles sur un périmètre allant de l'Essonne aux Yvelines en passant par les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne.

« L'université Paris­Saclay sera la première université de France pour l'enseignement et la recherche. Elle sera classée dans le top-20 des meilleures universités du monde, se réjouit Alain Bui, le président de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en­-Yvelines (nda : cette interview a été réalisé en janvier 2020).
La création de cette université, à rayonnement mondial, a pour objectif notamment d'attirer de nouveaux étudiants et de nouveaux chercheurs. L'ensemble des diplômes seront ceux de l'université Paris-Saclay ce qui leur donnera une visibilité et une valeur encore plus forte, notamment à l'international. C'est un gage important pour l'employabilité de nos étudiants. »

Ce regroupement, inédit en France, d'universités et de grandes écoles, va également permettre des synergies et des collaborations de recherche et d'enseignement. Il offrira aussi de nouvelles opportunités de partenariats avec les entreprises.

Cinq ans pour fusionner

La création de l'université Paris­-Saclay avec la fusion des différents établissements s'accompagne d'un renforcement des différentes entités sur leur territoire d'accueil. C'est le cas pour l'UVSQ à Saint-­Quentin-en-Yvelines.

« L'UVSQ va rénover et renforcer ses différents campus pour les rendre encore plus attractifs à l'échelle de la nouvelle université. À SQY, nous avons le projet de création d'un centre de e-santé avec l'hôpital 2.0 qui devrait voir la construction d'un nouveau bâtiment dans le prolongement du bâtiment d'Alembert. Nous allons également poursuivre la rénovation des différents bâtiments existants pour faire de l'ensemble un très beau pôle d'enseignement et de recherche. »

Au-delà du renforcement des différents campus, c'est l'ensemble de l'UVSQ qui est, avec cette université Paris­-Saclay, valorisé.

« Cette fusion est l'occasion de réaffirmer tout ce que l'UVSQ apporte au projet. Nous sommes l'une des deux universités membres classées dans le top-500 du classement de Shanghai. Nous sommes aussi au deuxième rang mondial en sdences du climat et de l'environnement. Nous représentons un acteur majeur dans les sdences humaines et sociales, dans la santé, la chimie, le spatial ou encore le droit. L'UVSQ a aujourd'hui une place de choix dans l'université Paris-Saclay. »

3 universités et 4 établissements

L'université Paris-Saclay, ce sera en 2025 le regroupement de :

  • l'université Paris-Saclay,
  • de l 'UVSQ.
  • de l'université d'Évry-Val-d'Essonne.
  • de Centrale Supélec.
  • d 'Agro Paris Tech.
  • de l'Ecole normale supérieure Paris-Saclay
  • de l'Institut d'optique Graduate School.

Lire aussi :
inteview de Sylvie Retailleau, la 1ère présidente de l'Université Paris-Saclay

Université de Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines