Compostage individuel

picto compostage individuel

Quels déchets je ne peux pas mettre dans mon composteur ?

Essentiellement tout ce qui n’est pas organique… :

  • le verre, le métal, le plastique…
  • la terre, le terreau, le sable, les cendres de cheminée n’ont rien à y faire non plus, ces matières abîmeraient la circulation de l’air dans le composteur et n’y apportent rien !
  • les produits dites “compostables” ou “biodégradables” : sacs “compostables”, dosettes de café “compostables”... En effet l'expérience montre que si ces produits sont compostables dans des installations industrielles, il ne le sont que partiellement dans des composteurs individuels.

Est-ce que je peux mettre mon gazon dans mon composteur ?

Oui, vous pouvez en introduire quelques poignées de temps en temps, bien étalées et mélangées avec de la matière sèche, mais vous pourrez difficilement composter l’intégralité de votre production de tonte sur la saison printemps-été. Il est délicat de gérer les tontes dans le composteur car elles sont très humides et se tassent rapidement, privant le milieu et les ouvriers d’oxygène.

Où mettre mon composteur dans mon jardin ?

Mi-ombre, mi-soleil est l’idéal. Il faut surtout qu’il soit installé sur un sol plat, pas trop loin de la maison et accessible en toutes saisons car on y apporte des matières toute l’année ! 

Pensez également à laisser de la place devant et autour du composteur pour pouvoir manipuler et récolter le compost facilement. Pas besoin de bêcher, labourer ou retourner le sol ! D’ailleurs si vous avez quelques dalles en trop, placez-les sous les pieds du composteur afin de le caler et éviter ainsi qu’il ne s’enfonce dans la terre humide en hiver.

Puis-je mettre des graines dans le composteur ?

Le processus de compostage détruira certaines graines… mais pas toutes ! En effet certaines graines peuvent résister à des conditions très difficiles (humidité, sécheresse, chaud, froid…) : c’est le cas des graines de tomates, de courges, de melons, et de nombreuses indésirables (ortie, chiendent…).

Nous recommandons de ne pas mettre de plante indésirable à graines dans le composteur. Donc avant ou pendant la floraison, pas de problème. Après la floraison, mieux vaut éviter.

Puis-je mettre de la viande, du poisson, des déchets carnés dans le composteur ?

Il est conseillé de manger la viande et le poisson, plutôt que de la déposer dans le composteur…

Même si ces matières sont compostables, nous vous déconseillons d’introduire des matières d’origine animale (viande, poisson, produits laitiers…) ainsi que des plats transformés (avec beaucoup de sauces et matières grasses) dans le composteur, car cela pourrait provoquer des odeurs et des nuisances.

Dans quelle proportion sec / humide dois-je alimenter mon composteur ?

Souvenez-vous qu’il faut mettre autant de matières sèches (feuilles mortes, bois broyé, petits branchages, cartons…) que de matières humides (épluchures, restes alimentaires, …) à chaque nouvel apport dans votre composteur. La matière sèche va permettre de structurer le tas et de faire passer l’air. En outre, ce sont les matières sèches qui donneront du compost à la fin. La matière humide est votre activateur : elle va favoriser la multiplication des ouvriers et permettre un compostage plus rapide.

Pourquoi mon composteur dégage de mauvaises odeurs ?

Les mauvaises odeurs se dégageant du composteur ont souvent pour origine un manque d’air et d’une humidité excessive, conséquences d’un déséquilibre. 

Pour éviter les mauvaises odeurs, respectez le 50/50 (biodéchets/matière sèche) et brassez régulièrement (tous les 3 mois ou plus fréquemment) à l’aide d’une fourche bêche sur les premiers 30 cm en surface.

Quand ça pue, ça ne marche plus !