ZacAerostatPhase3CL135_une
  • Publié le 15/07/2019
  • Mis à jour le 16/07/2019

Communauté d'agglomération

L'Aérostat (Trappes)

Cette ZAC, principalement résidentielle, a connu ses premières livraisons en 2012 et elle entre actuellement dans sa troisième phase.

  • 950 logements

  • 12,5 hectares

  • 7,8 M€ investis par SQY

Le projet de la ZAC de l'Aérostat

Né il y a dix ans, le projet de la zone d’aménagement concerté (ZAC) de l’Aérostat, mené par Saint-Quentinen-Yvelines en partenariat avec la commune de Trappes, a contribué à donner un nouveau visage à la ville de Trappes. À la croisée des Merisiers et de la Plaine-de-Neauphle, ces 12,5 hectares illustrent une volonté forte d’améliorer et de diversifi er l’offre de logements pour favoriser les parcours résidentiels des habitants, des salariés et des nouveaux ménages de l’agglomération.

De la maison individuelle au petit immeuble, la ZAC comptera, à terme, 950 logements, dont 300 font l’objet d’une consultation auprès des promoteurs. Pour la période 2017-2019, 7,8 M€ (HT) ont été investis par SQY pour l’aménagement des espaces publics, en accompagnement des programmes immobiliers : réseaux (assainissement, eau potable, électricité, gaz, feux tricolores…), voiries (création de nouvelles liaisons, transport en commun en site propre), aménagements paysagers…

Phasage du projet

  • 2018 : consultation des promoteurs sur la phase 3
  • 2019 : début échelonné des travaux
  • 2021-2022 : livraison des premiers logements de la phase 3

L’organisation de la Zac repose sur :

  • le principe de 2 grands axes structurants Est-Ouest et Nord-Sud volontairement généreux et imposants pour affirmer les continuités des voies et la liaison entre le centre principal Jaurès et les quartiers des Merisiers et de la Plaine de Neauphle,
  • une organisation des constructions le long de ces avenues qui font référence à un modèle d’architecture urbaine plus traditionnelle en décalage avec le grand ensemble des Merisiers et les opérations Sand/Pergaud/Verlaine des années 70 ou même le village,
  • une liaison inter quartier reliant le coeur Plaine de Neauphle au village,
  • une centralité affirmée à la jonction des deux axes principaux,
  • une entrée de ville à vocation tertiaire (Rd Point F. Mitterrand),
  • la greffe des squares Sand et Pergaud,
  • la continuité de la rue Maurice Thorez,
  • le renforcement de la trame verte et des liaisons douces.