Ips Mjd
  • Publié le 11/07/2019
  • Mis à jour le 02/11/2020

Vie pratique

IPS & Santé

  • IPS

l’Institut de promotion de la santé (IPS) réunit les acteurs médico-sociaux de Saint-Quentin-en-Yvelines. Il coordonne les actions de prévention, d'éducation pour la santé et d'amélioration de l'accès aux soins.

L'IPS, Institut de Promotion de la Santé

L'IPS met en œuvre la politique de santé locale, assure un accueil spécialisé pour informer, propose un espace qui regroupe une vingtaine d’acteurs de santé locaux.

Le travail de l'IPS se définit autour de 3 axes

  • Observation
  • Accompagnement des publics vulnérables
  • Offre de soins et innovation en santé

Les missions de l’IPS portées par 5 professionnels

  • Coordonner l’ensemble des acteurs locaux de santé (plus de 600 professionnels)
  • Participer annuellement à une cinquantaine d’actions locales (dont plus de 30 pilotées directement) auprès de plus de 5 000 habitants
  • Mettre en place ou participer à des forums sur les lieux de vie des habitants pour sensibiliser à la santé et au bien-être
  • Renforcer les compétences des professionnels locaux via des formations, des sessions d’échanges de pratiques, des conférences…
  • Mettre en place des études et enquêtes sur la santé et l’offre de soins locale

L’IPS héberge 21 partenaires et services de proximité

Accès aux soins et à la prévention

  • Centre d’Investigations Préventives et Cliniques  (Centre IPC) - Examen Périodique de Santé
  • Centre de Lutte contre la Tuberculose (CLAT) – CHIMM
  • Médecins Bénévoles
  • Permanence Vaccinale - CHIMM
  • Point Services aux Particuliers (PSP)

Addictions

  • Association de Prévention En Alcoologie et Addiction  (ANPAA 78)
  • Centre de Soins et d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) - CHV
  • Mouvement vie libre 78

Autonomie

  • Association pour l’Insertion, l’Education et les Soins (IES)
  • Association « Le Pallium »
  • France Alzheimer Yvelines

Santé mentale

  • Communauté Psychiatrique de Territoire Sud Yvelines, équipe mobile (CPT78)
  • Lieu Écoute Jeunes (LEJ)
  • Maison des Adolescents Yvelines Sud (MDAYS)
  • Union Nationale des Familles et Amis de Malades Psychiques et leurs Associations (UNAFAM 78)

Santé physique

  • Bien-être en Yvelines
  • Maison du Diabète des Yvelines (MDD)
  • Service de Promotion de la Santé en Faveur des Elèves (SPSFE)
  • Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD 78)

Sexualité et vie affective

  • Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic (CEGIDD VIH - IST - sexualité) - CHV

Institut de promotion de la santé

Réseau Français des Villes Santé (RFVS)

Saint-Quentin-en-Yvelines a été la première communauté d’agglomération à rejoindre, en 2006, le réseau français des villes santé labellisées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’objectif de ce réseau est de favoriser la coopération entre collectivités via des échanges de données, des actions collaboratives, des rencontres... afin de promouvoir une dynamique territoriale en faveur de la santé globale et de la qualité de vie des habitants.

Etre aidant, c'est soutenir régulièrement voire quotidiennement un proche âgé, malade ou en situation de handicap. Beaucoup d’aidants n’ont même pas conscience de l’être et encore moins de pouvoir être aidés. Accompagner de manière quotidienne ou occasionnelle un proche souffrant d’une pathologie invalidante ou d’un handicap peut être difficile : vie professionnelle et personnelle sont toutes deux affectées et le proche peut se sentir parfois isolé et découragé.
 

IPS

Une offre de soins à tout âge à Sqy

De la prise de décision à l’aide aux aidants, Saint-Quentin-en-Yvelines a mis en place une politique volontariste pour l’accompagnement des seniors.

Vers un accompagnement des seniors

Saint-Quentin-en-Yvelines est marqué par un vieillissement de sa population. Aujourd'hui, Sqy compte plus de 35 000 seniors de 60 ans et plus, dont plus de 9 000 âgés de 75 ans et plus. Une augmentation qui conduit à une hausse des problématiques liées à la perte d'autonomie et à une hausse des maladies chroniques, notamment d'Alzheimer.

Si la prise de décision pour un membre de sa famille ou un proche est toujours  une étape anxiogène, il existe cependant plusieurs solutions pour accompagner les seniors. Sqy bénéficie notamment de résidences de jour, des résidences publiques, d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et même d'une équipe mobile, dépendant du Centre Hospitalier de Plaisir qui intervient à domicile

Une politique de santé publique adaptée

Depuis dix ans, Saint-Quentin-en-Yvelines s'est doté d'une veille de santé publique. Un tableau de bord permet l'analyse d'une cinquantaine d'indicateurs grâce à la collecte de données issues des principaux acteurs de santé et des enquêtes qualitatives menées par l'IPS. Grâce à cette veille de santé, Sqy fait revivre le site du Mérantais à Magny-les-Hameaux avec un accueil de jour pour personnes qui aident un parent ou un proche, dans le cadre de groupe de parole, d'ateliers pratiques ou avec la formule entr'aidants café.

L'agglomération aide également au montage de dossiers de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) avec la réalisation de diagnostic territorial, le soutien méthodologique, et aussi le rôle de facilitateur auprès des instances (Etats, ARS, CPAM...). Elle appuie le dossier immobilier de regroupements médicaux, facilite l'accueil des stagiaires dans les cabinets et coordonne la mise en lien des professionnels de santé entre eux et avec les hôpitaux.

« Sport sur ordonnance » à SQY

Depuis deux ans, Saint-Quentin-en-Yvelines soutient activement le dispositif national « Sport sur ordonnance ». Fort du succès rencontré, il s’élargit progressivement aux douze communes du territoire.

 Du sport, sur ordonnance

L’agglomération est le terrain d’expérimentation privilégié du dispositif national « Sport sur ordonnance ». Porté localement par l’Institut de Promotion de la Santé (membre du réseau français des villes santé OMS et du groupe de travail national « sport sur ordonnance ») et la Direction des Sports, le dispositif permet aux médecins de prescrire une activité physique à des patients souffrant de maladies chroniques, de surpoids ou d’hypertension artérielle.

 Les bienfaits du sport pour les malades

Les bienfaits du sport sur la santé ne sont aujourd’hui plus à prouver. L’OMS identifie ainsi l’inactivité physique comme le 4e facteur de risque de mortalité au niveau mondial, représentant 6 % des décès.

À Saint-Quentin-en-Yvelines, le dispositif a permis d’accompagner 98 personnes en 2018 et 133 en 2019, créant à la fois du lien social et une nouvelle dynamique thérapeutique pour tous ces patients.

Une pratique sportive sécurisée et encadrée

Le dispositif « Sport sur ordonnance » permet aux patients de suivre des programmes de séances d’Activité Physique Adaptée (APA), encadrées par des éducateurs sportifs spécialisés.

Prescrite par leur médecin, les Saint-Quentinois concernés peuvent pratiquer l’activité Physique Adaptée à Maurepas, Élancourt, Magny-les-Hameaux, Trappes ou Les Clayes-sous-Bois, et depuis septembre 2020 à Voisins-le-Bretonneux et Plaisir. Celles-ci se déroulent en salle ou en milieu aquatique et sont proposées gratuitement, dans un cadre sécurisé.

L’Institut de promotion de la santé de SQY poursuit son action d’information et de prévention à destination des communes qui n’ont pas encore rejoint le dispositif et auprès de tous les habitants. En France, une cinquantaine de villes portent le dispositiif « Sport sur ordonnance ».

Renseignements et inscriptions :
 sante@sqy.fr et 01 30 16 17 80