• Publié le 28/06/2019
  • Mis à jour le 21/07/2019

Trappes

Ancienne cité médiévale fortifiée, en partie domaine royal, village agricole puis ville cheminote, Trappes a su marier renouveau urbain et dynamiques économiques et sociales, en y associant ses habitants.

  • Superficie 13,5 km2

  • Population 31 854 habitants (2015)

  • Maire Guy Malandain

  • Coordonnées

    Hôtel de ville de Trappes

    1 place de la République
    78190 Trappes

    Tél. : 01 30 69 17 00

    www.trappes.fr

Des origines très anciennes

Au moyen âge, Trappes est "villa muralis", un village entouré de murs, cinq portes y permettant l’accès. La topographie de la vieille partie de la ville date de plusieurs siècles.

Au XVIIe siècle, une portion du territoire de Trappes est rattachée au domaine du Roi (Versailles). Le système hydraulique destiné à alimenter les jeux d’eau du Château de Versailles nécessite la création de rigoles, aqueducs et étangs, parmi eux l’étang de Saint Quentin sur l'Ile-de-Loisirs.

Au début du XXème siècle, Trappes est encore un village rural d'un millier d'habitants, dont l'activité principale est la culture de céréales, de betteraves et de légumes.

En 1911 la construction du dépôt de locomotives et de la gare de triage font de Trappes l'un des centres ferroviaires les plus importants de France et l’arrivée d'une main d’œuvre d'origine provinciale, essentiellement bretonne, permet à Trappes d'augmenter sa population et de devenir une cité cheminote.

Trappes en quelques chiffres

  • 561 habitants en 1793, 1270 en 1911, 9 643 en 1962,
  • Trappes dispose de 925 hectares d’espaces verts publics, soit 298 m2par habitant
  • Sept zones d'activités industrielles, artisanales et tertiaires accueillent plus de 450 entreprises:
    • La zone d'activités de Trappes-Élancourt, la plus importante, au sud de la commune et de la gare de triage et de fret
    • La zone d'activités du Buisson-de-la-Couldre, au sud-ouest, presque exclusivement tertiaire
    • La zone d'activités de la Pépinière, à l'ouest, le long de la RN10
    • La zone d'activités des Bruyères, au nord-ouest, au pied de la colline de la Revanche
    • La zone d'activités de Pissaloup, au nord, conjointe avec celle de la Clef-Saint-Pierre de la commune d'Élancourt
    • L'ancienne gare de triage, aujourd'hui utilisée pour le fret et comme faisceaux des voies de garages.
    • L'Observatoire météorologique (Météo-France) de Trappes

Lieux culturels

  • Le Grenier à Sel
  • La Merise
  • La médiathèque Anatole France

Lieu d'exposition

  • Galerie Le Corbusier

A découvrir

  • Ile de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines

A lire également