FAQ

Bus

Abribus / Arrêt de bus

picto-logo-visionnaires-sdl

Accès / Sécurité

picto Accès réseaux

Accès internet / Haut débit / Fibre

picto Bassins

Bassins

picto compostage individuel

Broyat végétaux

picto compostage individuel

Compostage, mode d’emploi

  • Vous pouvez acquérir un lombricomposteur qui vous permettra de réduire une partie de vos biodéchets de type épluchures de légumes crus pour en faire un engrais naturel pour vos plantes intérieures. Il ne restera dans votre poubelle à ordures les biodéchets d’origine animale uniquement, ce qui réduit considérablement vos déchets ménagers.

  • Rappelez-vous que toutes les matières organiques se compostent ! Pensez à toujours bien fractionner les biodéchets pour permettre une transformation plus rapide. Voici une liste non-exhaustive de ce que vous pouvez mettre dans votre composteur dans un contexte urbain :

    • les épluchures de tous les fruits et de tous les légumes, sans exception, crus ou cuits, bio ou non.
    • les fruits et les légumes abîmés, 
    • le marc de café avec son filtre papier, 
    • les sachets de thé en papier avec leur étiquette, la tisane, 
    • les rouleaux de papier WC d’essuie-tout, 
    • les mouchoirs usagés (sauf en période d'épidémie bien sûr), 
    • les coquilles d’œufs
    • les déchets verts du jardin : fanes de légumes, fleurs fanées, feuilles mortes et petits branchages
    • les tontes de gazon avec attention (cf. voir partie « Est-ce que je peux mettre mon gazon dans mon composteur ? » )
  • Essentiellement tout ce qui n’est pas organique… :

    • le verre, le métal, le plastique…
    • la terre, le terreau, le sable, les cendres de cheminée n’ont rien à y faire non plus, ces matières abîmeraient la circulation de l’air dans le composteur et n’y apportent rien !
    • les produits dites “compostables” ou “biodégradables” : sacs “compostables”, dosettes de café “compostables”... En effet l'expérience montre que si ces produits sont compostables dans des installations industrielles, il ne le sont que partiellement dans des composteurs individuels.
  • Sachez que tout ce que la nature produit se composte, ces végétaux vont donc se composter, mais il faut être attentif, puisque leur compostage sera peut-être plus long.

    • ail/oignon : oui, sans souci. Même si l’ail est un vermifuge qui pourrait incommoder les vers de compost, les autres ouvriers du compost prendront le relais
    • thuya, sapin, et résineux en général : ces matières seront compostées mais elles mettront un peu plus de temps. Gardez en tête de ne pas en introduire trop, pas plus du 1/3 de votre part de brun/matière sèche/carboné.
    • laurier, platane : les grosses feuilles épaisses et cirées mettront sans doute plus de temps à se composter. Pour accélérer le processus, passez-les à la tondeuse !
    • végétaux parasités et maladies : ils ne résistent pas à la montée en température de votre tas de compost et à l’activité des ouvriers décomposeurs, à condition de leur fournir de bonnes conditions de travail (un bon mélange de matières humides et sèches)
  • Oui, vous pouvez en introduire quelques poignées de temps en temps, bien étalées et mélangées avec de la matière sèche, mais vous pourrez difficilement composter l’intégralité de votre production de tonte sur la saison printemps-été. Il est délicat de gérer les tontes dans le composteur car elles sont très humides et se tassent rapidement, privant le milieu et les ouvriers d’oxygène.

    Il est plus facile et utile de gérer les tontes de gazon en dehors du composteur. Vous pouvez, par exemple, pailler vos sols (massifs, potager, sous la haie…) avec les tontes sur 2 doigts d’épaisseur. Pailler un sol signifie couvrir le sol pour le protéger de l’érosion et du soleil qui brûle, pour limiter l’évaporation et retenir l’humidité, pour nourrir la vie du sol qui à son tour nourrira les plantes…

    Autre solution : pratiquez la tonte « mulching » pour ne plus rien avoir à ramasser ! La tonte mulching se pratique avec une tondeuse mulcheuse qui coupe et broie les brins d’herbe en tout petits morceaux qui restent sur place et nourrissent directement le sol du gazon. D’autre part, il est préconisé d’avoir un gazon à hauteur minimum de 5-6 cm pour sa bonne santé et pour limiter les indésirables.

  • Mi-ombre, mi-soleil est l’idéal. Il faut surtout qu’il soit installé sur un sol plat, pas trop loin de la maison et accessible en toutes saisons car on y apporte des matières toute l’année ! 

    Pensez également à laisser de la place devant et autour du composteur pour pouvoir manipuler et récolter le compost facilement. Pas besoin de bêcher, labourer ou retourner le sol ! D’ailleurs si vous avez quelques dalles en trop, placez-les sous les pieds du composteur afin de le caler et éviter ainsi qu’il ne s’enfonce dans la terre humide en hiver.

  • Le processus de compostage détruira certaines graines… mais pas toutes ! En effet certaines graines peuvent résister à des conditions très difficiles (humidité, sécheresse, chaud, froid…) : c’est le cas des graines de tomates, de courges, de melons, et de nombreuses indésirables (ortie, chiendent…).

    Nous recommandons de ne pas mettre de plante indésirable à graines dans le composteur. Donc avant ou pendant la floraison, pas de problème. Après la floraison, mieux vaut éviter.

  • Il est conseillé de manger la viande et le poisson, plutôt que de la déposer dans le composteur…

    Même si ces matières sont compostables, nous vous déconseillons d’introduire des matières d’origine animale (viande, poisson, produits laitiers…) ainsi que des plats transformés (avec beaucoup de sauces et matières grasses) dans le composteur, car cela pourrait provoquer des odeurs et des nuisances.

  • Souvenez-vous qu’il faut mettre autant de matières sèches (feuilles mortes, bois broyé, petits branchages, cartons…) que de matières humides (épluchures, restes alimentaires, …) à chaque nouvel apport dans votre composteur. La matière sèche va permettre de structurer le tas et de faire passer l’air. En outre, ce sont les matières sèches qui donneront du compost à la fin. La matière humide est votre activateur : elle va favoriser la multiplication des ouvriers et permettre un compostage plus rapide.

  • Les mauvaises odeurs se dégageant du composteur ont souvent pour origine un manque d’air et d’une humidité excessive, conséquences d’un déséquilibre. 

    Pour éviter les mauvaises odeurs, respectez le 50/50 (biodéchets/matière sèche) et brassez régulièrement (tous les 3 mois ou plus fréquemment) à l’aide d’une fourche bêche sur les premiers 30 cm en surface.

    Quand ça pue, ça ne marche plus !

  • Les moucherons arrivent souvent lorsque les matières en décomposition sont trop humides

    • rééquilibrez en matière sèche et brassez,
    • couvrez de matière sèche,
    • en été, enfouissez les biodéchets sucrés, qui attirent particulièrement les moucherons.
  • Pour contrôler l’humidité, rien de tel que le "Test du poing" : prenez une poignée de déchets en décomposition à 10 cm de profondeur dans votre composteur et serrez le poing :

    • si rien ne tient dans votre main ou que ça s'effrite quand vous l’ouvrez, c’est que c’est trop sec : il faut donc ajouter de l’eau (soit en arrosant et en brassant, soit en faisant tremper ce qui est trop sec pendant 10 min dans un seau d’eau avant de le réincorporer)
    • si c’est gluant, visqueux et que ça coule, c’est que c’est trop humide : il faut ramener de l’air en décompactant et en ajoutant des matières sèches (si c’est vraiment très compact et humide, on peut étaler le tas devant le composteur pendant un après-midi pour favoriser l’évaporation)
    • si vous avez “un boudin” qui se tient dans votre main, et que quelques gouttes perlent, c’est tout bon ! 

    Le boudin, c’est bien !

  • Votre activateur, ce sont d’abord vos épluchures. Si votre mélange est bien équilibré, tout ira bien, les micro-organismes et la microfaune s’y développeront correctement et tout se passera bien. Et pour les perfectionnistes, vous pouvez éventuellement ajouter des plantes qui sont des "activateurs naturels" comme l’ortie ou la consoude, et quelques poignées de gazon.

  • Première chose, ce ne sont pas des vers mais des larves. 

    Sans doute des larves de coléoptère (cétoine, scarabée…), et pas forcément des larves de hanneton comme on l’entend très souvent. Pourquoi ? Parce que les larves de hanneton vivent dans le sol là où se trouvent les racines vivantes qu’elles apprécient. Dans un composteur ou un tas de compost, pas de terre, peu de racines et que des matières mortes qui sont au menu d’autres larves totalement inoffensives pour le jardin et qui font partie des ouvriers du compost. 

    Ne les écrabouillez pas !

     

    Plus d'infos
  • Oui les peaux d’agrumes se compostent ! L’acidité ou les pesticides ne sont pas un problème pour le processus de compostage. Il faut simplement bien fragmenter les morceaux d’agrumes et bien les mélanger avec de la matière sèche pour faciliter la décomposition.

    Vous entendrez souvent que les agrumes ne se compostent pas, ce qui est absolument faux lorsque le compostage est réalisé correctement (avec un bon équilibre et une bonne humidité).

    Sauvez les agrumes de la poubelle !

    Plus d'infos
  • Le processus de compostage en jardin ou en espaces verts prend entre 6 et 12 mois. On peut récupérer le compost semi-mûr vers 5-6 mois pour l’utiliser en paillage à l’automne. Le compost mûr (à partir de 8-10 mois) peut être utilisé à n’importe quel moment.

    Si après 1 an le compost n’est toujours pas mûr, c’est sans doute parce que les bonnes conditions ne sont plus réunies : pensez à contrôler régulièrement l’humidité, l’aération et le bon équilibre des matières pour relancer le processus.

    Après 9 mois, le bébé compost doit pointer son nez !

  • Les caractéristiques d’un compost mûr sont: 

    • couleur noire ou marron foncé, 
    • texture grumeleuse, 
    • odeur de sous-bois, de forêt, 
    • aspect homogène ; on ne reconnait plus les déchets, ils ont été transformés.
  • Munissez-vous d’une bâche ou d’un grand carton et d’une fourche bêche. Après avoir étendu la bâche ou le carton devant le composteur, ouvrez totalement la façade avant du composteur. Sortez et mettez de côté sur la bâche les matières qui ne sont pas encore décomposées. Vous pouvez alors récolter le compost mûr. 

    Lorsque votre composteur est vide, remettez les matières qui ne sont pas encore décomposées dans le composteur. Profitez-en pour aérer, décompacter et rééquilibrer ces matières avant de les réintroduire dans le composteur.

    Vous pouvez aussi juste ouvrir la façade du bas et soutirer un peu de compost mûr. Mais attention aux déchets au-dessus qui pourraient glisser, la façade sera alors plus difficile à remettre.

  • Dans la forêt, le compost est produit en surface par l’action des ouvriers décomposeurs sur les feuilles mortes, des branchages, des crottes... Puis il est progressivement incorporé à la terre grâce au travail des ouvriers mélangeurs. Il ne sert donc à rien d’enfouir du compost sous terre, c’est totalement contraire au cycle naturel. 

    Dans le jardin, on se contentera donc d’étaler le compost à la surface du sol sur 2 ou 3 cm d’épaisseur maximum, avant de le recouvrir d’une couche de paillage (tontes, feuilles, paille, copeaux…) pour le protéger du soleil et de la pluie.

    • En plantation, on étalera le compost autour du pied de la plante (au lieu de le mettre au fond du trou).
    • En rempotage, on le mélangera avec un volume équivalent de terre ou de terreau.
    • En saupoudrage sur la pelouse, on le tamisera au préalable avec une maille 1cm.

    Plus vite vous l’utilisez après la récolte, plus vous pourrez bénéficier de ses propriétés.

    On évitera le compost pour faire ses semis (sauf si on est assuré, avec le test du cresson, qu’il est bien mûr et stabilisé). En revanche, le repiquage ne posera pas de problème.

    On n’enfouit pas son compost  !!!

    Test du cresson
Eau potable

Eau potable

picto Eaux pluviales

Eaux pluviales

picto Eaux usées

Eaux usées

picto Eclairage public Feux tricolores

Eclairage public

picto Electricité

Electricité

picto Lignes aériennes - Enfouissement

Enfouissement

Déchetterie

FAQ Déchets

  • Végétaux acceptés, mis en sacs papier compostables ou en fagot ficelé de 1m de long et 50 cm de diamètre :

    • Tonte de pelouse
    • Taille de haies et de massifs
    • Petits branchages de diamètre inférieur à 4 cm
    • Feuilles mortes
    • Plantes et fleurs fanées

    Déchets non autorisés en collecte en porte à porte mais acceptés dans les 7 déchetteries de SQY :

    • Végétaux en vrac
    • Souches et troncs d’arbres
    • Buches et branchages de diamètre supérieur à 4 cm
    • Terre
    • Autres déchets (gravats, encombrants, etc.)
    La collecte des déchets verts
  • Les collectes des déchets de Saint-Quentin-en-Yvelines ont changé depuis le 4 janvier 2021.

    Les horaires des collectes sont les mêmes sur tout le territoire. Celles-ci commencent à 6h et se terminent à 14h sauf pour le verre où les horaires sont de 8h à 15h.

    Les circuits des collectes ont été remaniés afin d’être optimisés (les collectes et camions sont mutualisés géographiquement à l’échelle de plusieurs communes) ; de ce fait, toute la ville ne peut pas être collectée à la même heure.

    Consulter les calendriers de collecte 2021 pour les 12 communes
  • Premièrement, je vérifie si j’ai bien sorti mon bac le bon jour de collecte et si nécessaire, je contacte le service déchet au 0 800 078 780 (gratuit depuis un poste fixe) ou par email : dechets@sqy.fr

  • Retrouvez sur sqy.fr/calendrier votre calendrier de collecte des déchets pour connaître quel bac sortir et quel jour.

    Vous vous êtes trompé de jour, nous vous invitons à présenter votre bac lors du prochain passage de nos agents (en respectant le jour de collecte des déchets indiqué sur votre calendrier) ou, si nécessaire, pour certains déchets, vous pouvez vous rendre dans l’une des sept déchetteries de notre réseau ou en points d’apport volontaire.

    Horaires et localisation des déchetteries
  • Saint-Quentin-en-Yvelines gère les calendriers de collecte des déchets ménagers, issus du recyclage, déchets verts, encombrants des 12 communes de SQY.

    Consultez le calendrier de collecte 2021 pour chacune des communes
  • SQY vous accompagne pour réduire vos déchets au quotidien :

    Egalement, un Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) sera proposé en 2021 à l’échelle du territoire avec, pour objectif de réduire de 9 % les déchets ménagers et assimilés (DMA) produits par habitant.  

  • Oui, les collectes sont assurées tous les jours fériés (sauf contre-ordre de la préfecture).

  • Quelles que soient les conditions climatiques, les ordures ménagères doivent être emballées en sac hermétiquement  fermé avant d’être remisé dans votre bac. Le bac dispose d’un couvercle .  SQY vous recommande de le maintenir fermé en attendant la collecte pour éviter la remontée des mauvaises  odeurs. Si vous suivez ces consignes, votre bac ne devrait pas dégager de mauvaises odeurs, même en période de forte chaleur.

    Il est de votre responsabilité de laver régulièrement le bac mis à votre disposition par SQY pour le maintenir en état de propreté. En cas de besoin de réparation ou de changement de bac, vous pouvez formuler votre demande sur peps.sqy.fr ou par téléphone au n° vert 0800 078 780 (gratuit depuis un poste fixe).  Ainsi, le cas échéant,  vous pourrez solliciter un couvercle sur votre bac si celui-ci est manquant ou le faire réparer.

    Faire une demande de bac
  • Si votre bac est endommagé, ou si la taille ne vous convient pas, vous pouvez à tout moment demander sa réparation  ou son échange.

    Vous pouvez formuler votre demande sur peps.sqy.fr  ou par téléphone au n° vert 0800 078 780 (gratuit depuis un poste fixe).

    Mais il est important de prendre conscience que, malgré la fréquence de certaines collectes plus espacée, l’objectif n’est pas de prévoir un bac plus grand mais d’adopter une démarche de réduction des déchets au quotidien et pour ça, le service Déchet de SQY vous accompagne.

    Faire une demande de bac
  • La surface au sol occupée par un bac ne change pas systématiquement en fonction du volume, seule sa hauteur peut changer. Par exemple, passer d’un bac de 120l à 180l prendra la même surface au sol.

    Vous pouvez formuler votre demande de changement de bac sur peps.sqy.fr ou par téléphone au n° vert 0800 078 780 (gratuit depuis un poste fixe).

    Faire une demande de bac
  • Les déchets verts sont issus de la tonte des jardins, de la taille des haies ou de l’élagage des arbres, des produits du jardin comme les feuilles des arbres ou les fleurs fanées…

    Ne jetez plus vos déchets verts. Ensemble, agissons pour réduire nos déchets, car le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas.

    SQY vous préconise d’opter pour « la gestion à la parcelle », une méthode qui vous permet de réutiliser vos déchets verts afin d’améliorer le sol, la fertilité et la qualité écologique de votre jardin.

  • Tous les déchets verts issus de vos jardins peuvent être réutilisés et constituent une véritable ressource naturelle dont vous pouvez bénéficier.

    SQY vous conseille d’utiliser cette méthode pour améliorer le sol, la fertilité et la qualité écologique de votre jardin dont les besoins seront couverts par ce qui est ainsi produit : compost, paillage, préparations naturelles, mulch… Plus rien ne sort de la parcelle, et très peu de choses y entrent.

    C’est  la solution gratuite, naturelle et écologique pour entretenir votre jardin, sans faire de déchets, que vous préconise SQY.

    En savoir plus sur la gestion à la parcelle 

    Réduire vos déchets végétaux
  • Plus besoin de fertiliser le gazon ou de vider le bac de ramassage au moment de la tonte. Ayez le réflexe mulching ! C’est la technique que  SQY préconise pour entretenir votre jardin de façon naturelle, tout en réduisant vos déchets verts!

    Le mulching est une technique de tonte sans ramassage de l'herbe, pratiquée avec une tondeuse mulcheuse. Il permet de hacher la partie haute de l’herbe tondue en menus morceaux qui retombent de façon uniforme sur la pelouse.

    Si toutefois il vous reste des résidus de tonte vous pouvez les disperser sur vos massifs. Ils maintiendront la fraicheur du sol, limiteront les désherbages et les arrosages et amélioreront le sol en constituant un amendement et un engrais naturel.

    En savoir plus sur le mulching
  • S’il vous reste des déchets verts trop volumineux ou difficile à composter ou réutiliser, du 1er avril au 30 novembre, une collecte en porte-à-porte est proposée aux Saint-Quentinois tous les 15 jours. Cette collecte a été harmonisée à l’échelle des 12 communes. Des sacs papiers biodégradables sont mis à disposition en déchetterie, à raison de 40 unités d’une dotation annuelle de 40 sacs par foyer, pour les habitants en pavillon ou en rez-de-jardin d’un immeuble. Il vous sera possible d’obtenir votre dotation annuelle à partir du 15 février 2021. Il vous suffira de vous munir de votre carte d'identité, votre carte DECHETS (obligatoire) et de vous rendre dans la déchetterie à laquelle vous êtes rattachés :

    • la déchetterie d'Elancourt pour les habitants d’Elancourt ou Trappes,
    • la déchetterie de Maurepas, pour les habitants de Maurepas, de Coignières et la Verrière,
    • la déchetterie de Montigny, pour les habitants de Montigny,
    • la déchetterie de Guyancourt pour les habitants de Guyancourt et Voisins-le-Bretonneux,
    • la déchetterie des Clayes-sous-Bois pour les habitants des Clayes-sous-Bois et de Villepreux,
    • la déchetterie de Magny les Hameaux pour les habitants de Magny les Hameaux,
    • la déchetterie de Plaisir pour les habitants de Plaisir
    Trouvez une déchetterie près de chez vous
  • Une première à SQY : Saint-Quentin-en-Yvelines met à votre disposition du broyat de végétaux, à venir récupérer dans la déchetterie d’Elancourt ! Le broyat est idéal à utiliser comme paillage de vos plantations ou en matière sèche pour votre composteur individuel.

    Découvrir le broyat d’Elancourt
  • Axe prioritaire de la gestion des déchets, la prévention consiste à réduire la quantité, ou la nocivité, des déchets que nous produisons. Pour donner corps à cette ambition, de nombreuses actions ont été mises en œuvre dans l’agglomération. C’est le cas, par exemple, du compostage de proximité.

    Grâce au compostage individuel, ce sont en moyenne 150 kg de déchets par foyer qui peuvent être évités chaque année !

    Tout savoir sur le compostage individuel
  • Où que vous habitiez, vous pourrez utiliser les Points d’Apport Volontaire (PAV) sur Saint-Quentin-en-Yvelines.

    Consultez la carte interactive pour localiser les PAV
  • Les déchets acceptés dans les Points d'Apport Volontaire :

    • Emballage : tous les papiers, magazines, emballages, briques en carton, cartons d'emballage en métal sont acceptés dans les containers.
    • Verre : seuls les récipients en verre sont acceptés (bouteilles, bocaux, pots...) et vidés. Inutile de les laver. Dépôt uniquement de 8h à 20h pour la tranquillité de votre quartier.
    • Textile : les vêtements, chaussures et linges de maison peuvent être déposés dans les bornes.

    Vous pouvez aussi vous rendre en déchetterie pour le verre. Accès gratuit. Le masque est toujours recommandé pour le respect des règles sanitaires en vigueur.

    Pensez à trier vos déchets, SQY vous donne quelques conseils
  • Après vous êtes assuré que vous ne pouvez pas donner une seconde vie à vos objets, vous pouvez prendre RDV pour l’enlèvement de vos encombrants (uniquement si vous habitez en pavillon).

    Toutes les infos sur la collecte des encombrants
  • Vous devez déposer en vrac dans vos bacs : les emballages en métal, les bouteilles et flacons en plastique, les emballages et les briques en carton.

    BAC Papiers Sticker Tri SQY
    Ⓒ Sqy
    Triez vos déchets
  • Le réseau des 7 déchetteries est accessible aux habitants des 12 communes de Saint-Quentin-en-Yvelines sur présentation de la carte DÉCHETS.

    Retrouvez les horaires, localisations et les déchets acceptés au lien ci-dessous :

    Trouvez une déchetterie
  • Jour de fête ou consommation inhabituelle - Votre bac de verre déborde ?

picto Feux tricolores Pep's

Feux tricolores

picto Gaz

Gaz

Déchetterie

La simplification du geste de tri en France

Selon l'Observatoire du geste de tri, Ipsos pour Citeo, 2019

  • Oui. Dans les territoires où le tri est simplifié, on trie 3 kg supplémentaires par an, par habitant. Cette hausse concerne les nouveaux emballages en plastique (35 000 tonnes recyclées en 2019) et aussi les emballages historiquement triés, papiers-cartons, verre, métal, bouteilles et flacons en plastique. Ces chiffres confirment que la simplification du geste de tri permet d'augmenter sa fréquence.

  • Les pots, les barquettes, les films et autres sachets en plastique triés par les habitants dans les villes où la simplification du tri est en place sont très majoritairement recyclés en France et en Europe. 20 à 25% sont valorisés en énergie dans des unités d'incinération des déchets ou partent à l’enfouissement. Ce sont les emballages encore difficiles, voire impossible à recycler aujourd'hui, comme certains emballages souples complexes (composés de plusieurs matériaux ou plusieurs résines), qui, par exemple, associent plastique et aluminium, comme les paquets de chips. Plusieurs projets de recherche de nouvelles solutions de recyclage, de réemploi et d'éco-conception pour les rendre recyclables et réduire leur présence quand cela est possible, sont en cours. Dans le cadre de ses investissements en R&D, Citeo soutient et finance 30 projets industriables d'ici à 3 ans, à hauteur de 7,5 millions d'euros.

  • Vous pouvez faire vos demandes de bacs sur SQY.FR

    Faire une demande de bac(s)
  • Vous pouvez aller sur le site internet de SQY ou consulter l'application de Citeo "Guide du tri". Elle précise les consignes de tri dans chaque commune de France.

  • Il est important que la simplification du tri se mette en place progressivement car il faut laisser le temps à chaque collectivité locale et territoire de faire évoluer ses infrastructures de collecte et de tri, et sa communication auprès des habitants. Les centres de tri doivent être plus grands et plus automatisés (le tri manuel n'est plus envisageable avec l'arrivée des nouveaux emballages à trier). Certains centres de tri sortent de terre, d’autres s'adaptent, d'autres encore doivent se reconvertir vers d'autres activités (tri de déchets industriels, par exemple). Ces transformations nécessitent des décisions politiques et des investissements financements importants, ce qui demande du temps. Certains centres de tri sont sous-dimensionnés pour traiter les quantités d'emballages supplémentaires triées qui arrivent avec l'extension ; d'autres sont encore très manuels et doivent s'équiper de nouvelles technologies, comme les tris optiques qui identifient précisément quelle est la matière de l'emballage et permettent de l'orienter vers la bonne filière de recyclage. D'autres centres de tri sont plus récents et déjà modernisés. Les investissements sont donc conséquents et doivent être planifiés dans le temps. A fin 2020, 60 centres de tri en France, soit 1/3 du parc de centres de tri en France métropolitaine, sont modernisés et capables de trier tous les plastiques. 15 centres de tri sont d’ores et déjà sélectionnés et seront modernisés dans les prochains mois. Il faut également laisser le temps aux filières de recyclage de se mettre en place et de développer des innovations technologiques pour favoriser la recherche de débouchés notamment pour les pots, barquettes et films en plastique.

  • Au 1er janvier 2021, 35 millions de Français peuvent trier tous leurs emballages. 100% des Français seront concernés dans les toutes prochaines années.

  • Depuis 2015, la phase de déploiement est lancée et les collectivités "prêtes" à simplifier le tri se portent candidates auprès de Citeo. Si leur dossier répond aux conditions de réussite, Citeo les accompagne techniquement et financièrement dans sa mise en œuvre. Ainsi, plusieurs vagues d'appels à projets auprès des collectivités locales sont pilotées par Citeo. Des appels à projets sont également lancés auprès des centres de tri pour moderniser leurs installations et ainsi mieux trier tous les plastiques et les emballages complexes. Une modernisation nécessaire à la réussite de la simplification.

  • Dès 2012, Eco-Emballages (aujourd'hui Citeo) décide d'expérimenter la simplification du tri pour évaluer les conditions nécessaires à sa mise en œuvre partout en France. Ainsi, elle l'expérimente pendant 3 ans auprès de 3,7 millions de Français dans 51 collectivités locales. Les conclusions ont démontré que l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique présentait un véritable intérêt économique et écologique, à condition de transformer les centres de tri pour séparer toutes les matières de façon précise et de trouver des débouchés pour les nouvelles matières plastiques collectées et triées. Cette phase test a permis d'identifier aussi les prérequis à la réussite de cette simplification en matière de communication envers l'habitant (évolution des centres de tri, des équipements de collecte, communication, etc.).

  • Pour augmenter le recyclage de tous les emballages. L'extension des consignes active deux principaux leviers pour atteindre cet objectif : d'abord, elle contribue à systématiser le geste de tri des Français. Elle aide à lever les doutes exprimés par 4 Français sur 5(1) au moment de trier leurs emballages. Les emballages en plastique, tels que le blister, la barquette, le film, le tube de dentifrice, le pot de yaourt… etc, constituent les erreurs de tri les plus fréquentes, même chez les bons trieurs. En simplifiant les consignes des emballages en plastique, on permet aux Français de ne plus se poser de question. Et on peut attendre un geste de tri plus systématique car plus assuré : tous les emballages sont à déposer dans le bac de tri, quelle que soit leur matière. Ensuite, l'extension va permettre de développer le recyclage des emballages en plastique autres que les bouteilles et flacons, dont le recyclage est déjà pérenne. En ouvrant la collecte sélective à ces emballages en plastique, on permet aux entreprises de recyclage de disposer de matière pour expérimenter les process et développer les technologies nécessaires à leur recyclage à grande échelle.

  • La simplification du tri consiste à étendre les consignes de tri pour permettre aux habitants de mettre tous les emballages dans le bac de tri et de développer le recyclage des emballages en plastique qui n'étaient pas recyclés jusqu'alors : films, pots, barquettes, tubes, sachets… etc. Jusqu'alors en France, les consignes de tri pour les emballages en plastique étaient limitées aux bouteilles et flacons (en résines PET et PEHD). Leur recyclage s'est vite organisé et développé en France ; il est aujourd'hui totalement pérenne avec une filière de recyclage efficace en France et en Europe. A fin 2019, 61% des bouteilles et flacons en plastique sont triés et recyclés pour être transformés en nouveaux flacons ou bouteilles, ou en produits textiles, par exemple. Mais le choix d’une filière prioritaire pour le PET et le PEHD a entraîné 2 freins à l'augmentation des performances du recyclage en France, qu'il est nécessaire de lever : premièrement, il n'a pas permis de développer le recyclage des autres emballages en plastique comme les barquettes, les pots ou encore les films. Deuxièmement, il a introduit une exception dans les consignes de tri, rendant plus complexe le geste de l'habitant. Ce que l’on appelle l’extension des consignes de tri, organisée par la loi et soutenue par tous les acteurs dans leurs prises de position publiques (Ministère, Ademe, AMF, Amorce…) répond à ces deux nécessités : un geste de tri simplifié et une massification des emballages collectés pour faciliter la mise en place de solutions industrielles de traitement.

  • Les consignes de tri des emballages sont apparues dès 1992, au moment du lancement de la collecte sélective en France. Les bacs et points de tri (dits d’apport volontaire) se sont progressivement installés au pied des habitations et il était nécessaire d'indiquer aux habitants les types d'emballages qu'ils pouvaient y déposer pour qu'ils soient recyclés. A cette époque, et jusqu'à ce qu'on expérimente leur extension à tous les emballages en plastique, les consignes de tri étaient communes à toutes les communes de France (à quelques exceptions près) : les emballages en verre triés dans un bac dédié (vert en général) et les emballages en acier, aluminium, papier-carton et les bouteilles et flacons en plastiques triés, en mélange, dans un autre bac (jaune en général). Ces emballages ont la caractéristique d'être recyclables. Après le geste de tri de l'habitant, ils sont recyclés.

picto-logo-visionnaires-sdl

Le Salon du livre de SQY

picto Electricité

Le réseau public de distribution d'électricité

  • Le réseau électrique se présente comme un maillage interconnecté, des centres de production aux sites de livraison. Le secteur de l’électricité se divise en quatre grandes activités industrielles, à savoir la production, le transport, la distribution et la fourniture d’énergie.

    Aujourd’hui, l’électricité est produite majoritairement à partir des centrales nucléaires, des centrales hydrauliques, des centrales thermiques, et des énergies renouvelables.

    Elle est transportée des centres de production à travers toute la France, grâce aux réseaux de transport. Lignes de très haute tension, le réseau de transport fait office d’autoroute de l’électricité. Les industries sont directement reliées au réseau de transport.

    Le réseau de distribution permet de faire la jonction avec le réseau de transport et apporte l’électricité aux usagers finaux (riverains, petites entreprises…). Le réseau de distribution s’apparente aux nationales et départementales de l’électricité, transportant l’électricité à moyenne et basse tension.

    Le transport et la distribution de l’électricité sont des activités régulées, non ouvertes à la concurrence, dont la gestion est confiée à un seul opérateur selon le secteur (Transport de l’électricité : RTE // Distribution de l’électricité : Enedis) :

    reseau-electrique-SQY-2
  • Les collectivités territoriales sont propriétaires des réseaux de distribution d’électricité. La distribution d’électricité constitue un service public local. L’article L.2224-31 du Code général des collectivités reconnaît que les collectivités gèrent ce service, constituant des autorités concédantes. Elles peuvent se regrouper pour exercer conjointement cette compétence, au sein de leur établissement public à coopération intercommunale ou d’un syndicat d’énergie. Elles sont dans l’obligation de déléguer le service de la distribution à Enedis.

    La communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines créée en décembre 2015, est issue du développement des villes nouvelles autour de Paris, dans les années 1960. De manière concomitante, le réseau public de distribution s’est fortement développé dès les années 1970 et 1980. La communauté d'agglomération dispose aujourd’hui d’une compétence affirmée en matière d’éclairage public. L’autorité organisatrice de la distribution d’électricité SQY se compose de sept communes, membres historiques de la communauté d’agglomération de SQY.

    Les communes de Coignières, Maurepas, Plaisir, Les Clayes-sous-Bois et Villepreux sont adhérentes au Syndicat d’Energie des Yvelines (SEY 78). Saint-Quentin-en-Yvelines s’est substituée à celles-ci au sein du SEY 78 depuis le 20 juin 2016.

  • SQY est venu confier les missions d’exploitation, d’entretien et de développement du réseau à Enedis. Les éléments patrimoniaux dont SQY est propriétaire et qui sont ainsi concédés à ENEDIS sont :

    • Les réseaux aériens et souterrains Basse Tension (BT) ;
    • Les réseaux aériens et souterrains Haute Tension de tension < 50.000 volts (HTA) ;
    • Les postes de distribution publique, les branchements ;
    • Les compteurs ;
    • Les colonnes montantes, étant entrées dans le patrimoine de SQY en 2020.

    Saint-Quentin-en-Yvelines reste maître d’ouvrage pour les opérations d’enfouissement des réseaux basse tension.

    Visiter le site internet
picto Gaz

Le réseau public de distribution de gaz

  • La chaîne gazière se décompose de cinq activités :

    • Activités concurrentielles : production, terminaux méthaniers, fourniture
    • Activités régulées : transport, stockage et la distribution

    La France dispose de très peu de zone de production de gaz. D’une manière générale, l’Europe est obligée de se tourner vers d’autres sources de production pour faire à ses besoins énergétiques (Russie, Norvège, Moyen et Proche-Orient…). Le gaz naturel est transporté par gazoduc ou méthanier. Il est stocké dans des sites aériens ou souterrains.

    Basé sur la même logique que celle du réseau de l’électricité, le réseau de transport de gaz, géré par GRT gaz ou TIGF, permet de transporter le gaz sur l’ensemble du territoire. Ils s’apparentent à des autoroutes du gaz. Faisant office de routes nationales et départementales, le réseau de distribution achemine le gaz vers les consommateurs finals. GRDF gère 96% du réseau de distribution de gaz naturel.

    Réseau gazier GRDF
    Réseau gazier | Ⓒ GRDF
    En savoir plus
  • Le contrat de concession de distribution de gaz est applicable aux communes d’Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Magny-les-Hameaux, Montigny-le-Bretonneux, Trappes et Voisins-le-Bretonneux. Il a été signé entre Saint-Quentin-en-Yvelines et GRDF le 15 juin 2004 pour une durée de 30 ans.

    La compétence gaz pour Les Clayes-sous-Bois et Plaisir est portée par le SEY 78.

    Visiter le site internet de SEY 78
picto Eclairage public Feux tricolores

Les réseaux de distribution d'électricité et de gaz, des réseaux concédés par SQY

  • Les réseaux de distribution d’électricité et du gaz relèvent de la propriété des communes ou des intercommunalités. Elles concèdent la gestion de ces réseaux à des gestionnaires désignés par la loi.

  • Les collectivités territoriales sont intervenues spontanément dans le secteur de l’énergie. A partir du XIXème siècle, elles ont développé et exploité les modes de production et de distribution du gaz, puis de l’électricité, afin de répondre aux besoins d’éclairage public et d’alimentation en énergie. Progressivement, elles ont organisé ce service sous forme de concession, mais également en créant des régies. Ainsi, elles ont joué un rôle essentiel dans le développement énergétique du territoire.

    En 1906, les initiatives locales sont consacrées par la loi en qualifiant les communes d’autorités concédantes. La concession devient alors le principal modèle de gestion de la distribution d’électricité et du gaz.

  • Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la volonté de l’Etat a été de rendre accessible l’énergie à l’ensemble des usagers, selon de bonnes conditions économiques. Il était également question de pérenniser la sécurité d’approvisionnement énergétique et de reconstruire les réseaux dévastés par la guerre.

    La loi de nationalisation du 8 avril 1946 a mis fin aux particularités du secteur de l’énergie d’avant-guerre. Deux établissements publics nationaux ont été créés Electricité de France (EDF) et Gaz de France (GDF). Ces deux établissements ont intégré verticalement l’ensemble des activités de la production, du transport, de la distribution et de la fourniture et de la distribution de l’électricité et du gaz. Par conséquent, les collectivités territoriales se sont vu imposer leur concessionnaire (EDF et GDF).

picto Nuisibles

Nuisibles

Etudiant

Organismes de formation

picto Panneaux

Panneaux, barrières, potelets, glissières

picto justice

Partenaires de la MJD

  • A destination des habitants, les PSP ont pour missions : 

    • Créer, entretenir et développer les liens économiques, adminis­tratifs et sociaux qu'entre­tiennent les habitants avec l'en­semble des prestataires de ser­vices publics / privés, les entre­prises et les administrations.
    • Prévenir et résoudre les diffi­cultés quotidiennes des habitants en leur apportant des réponses et des solutions adaptées à leurs si­tuations.

    Tél. : 01 30 51 87 27
    Email : pspsqy@orange.fr

    En savoir plus
  • Les délégués du Défenseur peuvent vous aider si :

    • Vous avez des difficultés dans vos relations avec les services publics ;
    • Les droits d'un enfant ne sont pas respectés ;
    • Vous êtes discriminé ;
    • Vous subissez des refus d'enregistrement de plainte ou des propos déplacés concernant des représentants de la police ou de la gendarmerie.

    Pour vous aider, les délégués du Défenseur :

    • vous informent sur vos droits ;
    • vous aident dans vos démarches, et si nécessaire, vous réorientent vers une structure qui pourra mieux vous aider (ils peuvent, par exemple, contacter les services d'une administration et proposer une solution amiable),
    • peuvent engager une procédure.
    Contacter un Défenseur des droits
  • Le Centre d’Information du Barreau de Versailles peut vous mettre en contact rapidement avec un avocat ; les avocats du Barreau de Versailles proposant des entretiens d’orientation dans tous les domaines du droit.

    N.B. : Un délai de 15 jours est à prévoir avant la fixation du rendez-vous.

    Remplir le formulaire en ligne, vous serez reçu par un avocat du Barreau de Ver…
  • L’ADIL78 a pour mission d’informer gratuitement les usagers sur toutes les questions de logement. Cela concerne aussi bien la matière locative, l’achat ou construction, l’investissement locatif, la non décence, l’expulsion ou encore la rénovation.

    Consulter leur site internet
  • L’APME reçoit en MJD pour un pré-entretien en vue d’une médiation familiale qui est une autre voie dans le règlement de conflits comme les ruptures, séparations et divorces, succession, ou encore les conflits vous empêchant de voir vos enfants ou petits-enfants. Ce processus permet le recherche d’accords mutuellement acceptables, dans l’intérêt des enfants.

    En savoir plus
  • La médiation est obligatoire dans certains litiges et le juge peut l'imposer aux parties dans les cas où il l'estime utile.

    La médiation permet, dans un cadre neutre :

    • d’aider à la recherche de solutions amiables dans l’intérêt des parties ;
    • d’éviter un contentieux potentiellement long et coûteux.

    Le médiateur civil est un professionnel indépendant chargé de trouver une solution amiable à des litiges civils : conflit de voisinage, litige entre propriétaire et locataire... 

    Consulter leur site internet
  • Le conciliateur de justice propose aide au règlement amiable des différends dans tous les domaines de la vie courante (consommation, logement, voisinage, travail…).

    Vous pouvez contacter la MJD de SQY ou écrire directement à : thierry.gouy@conciliateurdejustice.fr

    Consulter leur site internet
  • La DIRE a pour missions de :

    • délivrer des informations juridiques ;
    • proposer un soutien psychologique ;
    • orienter et accompagner les victimes d’infractions pénales : atteintes aux personnes (violences, viol, agressions sexuelles, harcèlement…), atteintes aux biens (vol, escroquerie, dégradations…), accidents de la circulation et catastrophes collectives.
    Consulter leur site internet
  • Le CIDFF des Yvelines vous propose une information juridique confidentielle et gratuite en droit de la famille, droit du travail, droit pénal, droit de la consommation...

    Consulter leur site internet
  • Association Groupement Solidarité Travailleur Migrant est compétente en droit des étrangers : demande de visa, de titre de séjour, procédure de regroupement familiale, OQTF...

    En savoir plus
  • La mission de l'association est d’écouter, conseiller et accompagner les personnes qui sont en situation de surendettement ou rencontrent des difficultés dans la gestion de leur budget.

    Consulter leur site internet
picto Poteaux incendie

Poteaux incendie

picto objets autorisés aux encombrants

Principaux objets autorisés aux encombrants

  • Gros objets : landaus, parasols, jouets non électriques (tableau-maisonnette-etc.), table à repasser, articles de sport (vélo-banc de musculation-etc.), valises de voyage, etc.

    Réparer : Quelques points de colle ou quelques coups de peinture permettent parfois de donner une deuxième vie …

    Donner : Vous pouvez déposer vos objets en bon état dans une structure solidaire dédiée au réemploi, ou en utilisant un site de don.

    Revendre : Vous pouvez aussi les revendre sur des sites dédiés en ligne, à l’occasion d’un vide-greniers ou d’une brocante.

    Structure solidaire à SQY : Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
    201, Avenue des Bouleaux 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto dechetterie mobilier et matelas

    Meubles et matelas : chaises, armoires, commodes, étagères, tables, fauteuils, tapis, salons de jardin, matelas, sommiers, tête de lit, convertibles, etc.

    Les meubles et matelas sont autorisés aux encombrants, mais vous pouvez leur donner aussi une seconde vie. Ils sont autorisés en déchetterie.

    Réparer : Quelques points de colle ou quelques coups de peinture permettent parfois de donner une deuxième vie à vos meubles. N’hésitez pas à utiliser les conseils et tutoriels disponibles sur le web ou à participer à des ateliers de réparation.

    Donner : vous pouvez déposer vos meubles en bon état dans une structure solidaire dédiée au réemploi, ou en utilisant un site de don ou de reventes. Certains magasins proposent des solutions de reprise au moment de l’achat. 

    Revendre : Vous pouvez aussi les revendre sur des sites dédiés en ligne, à l’occasion d’un vide-greniers ou d’une brocante.

    Structures solidaire à SQY : Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
    201, Avenue des Bouleaux 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto dechetteries jouets

    Les jouets sont autorisés aux encombrants, mais vous pouvez leur donner aussi une seconde vie.

    Les jouets sont autorisés en déchetterie.

    Réparer : Quelques points de couture ou de colle permettent parfois de donner une deuxième vie aux jouets. N’hésitez pas à utiliser les conseils et tutoriels disponibles sur le web.

    Donner : vous pouvez déposer vos jouets dans une structure solidaire dédiée ou utiliser un site de don ou de revente. Pensez également aux opérations de collecte de jouets organisées par les associations en fin d’année (bourses aux jouets, Noël solidaire, etc.).

    Revendre : Vous pouvez aussi les revendre sur des sites dédiés en ligne, à l’occasion d’un vide-greniers ou d’une brocante.

    Structures solidaire à SQY : Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
    201, Avenue des Bouleaux 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto dechetterie vélos

    Les vélos sont autorisés aux encombrants, mais vous pouvez leur donner aussi une seconde vie.

    Les vélos sont autorisés en déchetterie.

    Réparer : Vous pouvez réparer vous-même ou faire réparer par une structure spécialisée

    Donner : vous pouvez déposer votre vélo dans une structure solidaire dédiée à la réparation et au réemploi, ou en utilisant un site de don et de revente. Certaines grandes enseignes d’équipements sportifs reprennent également vos anciens matériels.

    Revendre : Vous pouvez aussi les revendre sur des sites dédiés en ligne, à l’occasion d’un vide-greniers ou d’une brocante.

    Les structures solidaires sur SQY : 

    La Vie’Cyclette
    18 résidence du bois de l’Etang 78320 La Verrière
    Tél. : 07 71 10 88 04

    Voici les horaires actuels d'ouverture de l'atelier pour recevoir des dons. Pour information, les donateurs doivent contacter l’association pour prendre rendez-vous.
    - Lundi : fermé
    - Mardi : 10h-18h
    - Mercredi : 14h-19h
    - Jeudi : 10h-18h
    - Vendredi : 14h-19h
    - Samedi : 10h-18h
    - Dimanche : 9h-12h

    http://viecyclette.org/

    Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30  à 12 h et de 13h30  à  17h
    201,  Avenue des Bouleaux 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    Trouver une déchetterie à SQY
picto objets interdits aux encombrants

Principaux objets interdits aux encombrants

  • Cartons, emballages/papiers, emballages en verre ne sont pas autorisés aux encombrants.

  • Les palettes de bois ne sont pas autorisées aux encombrants.

  • picto déchets dangereux

    Déchets dangereux : pots de peinture, batteries, solvants, bidons d’huile, bouteilles de gaz, produits de jardinage phytosanitaires, etc.

    Les déchets dangereux, solides, liquides et pâteux ne sont pas autorisés aux encombrants.

    Les déchets dangereux, solides, liquides et pâteux sont autorisés en déchetterie.

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto déchets verts

    Déchets de jardin : souches, troncs d'arbre, buches, branchages de diamètre supérieur à 4 cm, terre, végétaux (tontes de pelouse, tailles de haies et de massifs, petits branchages de diamètre inférieur à 4 cm, feuilles mortes, plantes et fleurs fanées), etc.

    Les déchets verts ne sont pas autorisés aux encombrants. Ils sont autorisés en déchetterie.

    Gérer vos déchets verts à SQY
  • picto huile de vidange

    Déchets automobiles : pneus, pare-chocs, pièces mécaniques, carrosserie, etc.

    Ils ne sont pas autorisés aux encombrants.

    Les pièces automobiles (pneus jantés, huiles végétales professionnelles…) ne sont pas autorisées en déchetterie et nécessitent un traitement spécifique.

  • picto pneumatiques

    Les pneumatiques ne sont pas autorisés pour la collecte des encombrants.

    Les pneus sont autorisés en déchetterie uniquement déjantés.

    Trouvez une déchetteries à SQY
  • picto vaisselle

    La vaisselle n'est pas autorisée aux encombrants. Elle est autorisée en déchetterie.

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto dechetterie chantier gravat

    Déchets de bricolage/chantier : gravats, plâtre, amiante, faïenceries (WC-baignoires-lavabos-etc.), (Modifier le b minuscule à baignoire sur le site) fenêtres, vitres, etc.

    Ils ne peuvent pas être pris en charge par le ramassage des encombrants. Ces déchets nécessitent une collecte spécifique et séparée.

    Bien trier ses déchets de chantier permet leur valorisation et pour certains, leur recyclage. C’est pour bénéficier d’une prise en charge et d’un traitement sécurisés qu’ils doivent être déposés en déchetterie.

    Trouvez une déchetteries à SQY
  • picto dechetterie produits toxiques

    Les produits toxiques usagés ne peuvent pas être pris en charge par le ramassage des encombrants. Ces déchets nécessitent une collecte spécifique et séparée.

    Ils peuvent constituer des déchets dangereux pour votre santé, pour votre environnement et être un réel facteur de pollution.

    Bien trier ses déchets dangereux permet leur valorisation et pour certains, leur recyclage. C’est pour bénéficier d’une prise en charge et d’un traitement sécurisés qu’ils doivent être déposés en déchetterie.

    Trouvez une déchetteries à SQY
  • picto dechetterie déchets électroniques

    Déchets d’équipements électroniques et électriques : réfrigérateurs, machines à laver, gazinières, téléviseurs, ordinateurs, etc.

    Ils ne sont pas autorisés aux encombrants.

    Les déchets d’équipements électroniques et électriques sont autorisés en déchetterie.

    Ils ne peuvent pas être pris en charge par la collecte d'encombrants. Pensez à leur donner une seconde vie.

    Réparer : Vous pouvez réparer vous-même ou faire réparer par un réparateur. Le site e-réparation vous accompagne dans votre démarche : https://www.e-reparation.eco/

    Donner : vous pouvez déposer vos équipements en bon état dans une structure solidaire dédiée au réemploi, ou en utilisant un site de don et de revente. Vous pouvez également faire reprendre gratuitement votre équipement par votre distributeur au moment de l’achat d’un équipement neuf (reprise 1 pour 1).  

    Les structures solidaires sur SQY : 

    Envie Trappes
    Lundi de 13h à 19h, du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h à 19h et samedi de 10h à 12h
    17 rue Roger HENNEQUIN 78190 Trappes
    https://paris.idf.envie.org/

    Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30  à 12 h et de 13h30  à  17h
    201,  Avenue des Bouleaux 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    La deuxième vie des équipements électriques
  • Picto dechetterie Fenêtres et verre cassé

    Les fenêtres et le verre cassé sont des déchets dangereux pour les usagers et pour les agents en charge de la collecte. Ils ne peuvent pas être pris en charge par le ramassage des encombrants. Ces déchets nécessitent une collecte spécifique et séparée.

    Fenêtres et verre cassé sont autorisés en déchetterie.

    Donner : Si vos fenêtres sont en bon état, vous pouvez utiliser des sites de don ou de revente. 

    Recycler : Les fenêtres et verre cassé sont à déposer en déchetterie.

    Trouvez une déchetteries à SQY
  • picto dechetterie oreillers et couettes

    Les oreillers et les couettes ne sont pas autorisés pour la collecte des encombrants.

    Oreillers et couettes sont autorisés en déchetterie.

    Trouver une déchetterie à SQY
  • picto dechetterie textiles et chaussures

    Les textiles, linges et chaussures ne peuvent pas être pris en charge par la collecte d'encombrants. Pensez à leur donner une seconde vie.

    Textiles, linges et chaussures sont autorisés en déchetterie.

    Réparer: Quelques points de couture permettent parfois de donner une deuxième vie à nos textiles usagés. N’hésitez pas à utiliser les conseils et tutoriels disponibles sur le web. Vous pouvez aussi faire appel à un artisan près de chez vous (retoucherie, cordonnerie).  

    Donner : Vous pouvez déposer vos textiles, linges et chaussures dans un point d’apport volontaire dédié ou dans une structure solidaire ou en utilisant un site de don et de revente.

    Les structures solidaires à SQY : 

    Emmaüs Trappes
    Du mardi au samedi, de 8h30  à 12 h et de 13h30  à  17h
    201,  Avenue des Bouleaux, 78190 Trappes
    https://www.emmaustrappes.fr/

    La Vestiboutique de la Croix Rouge Française
    Lundi de 16h00 à 19h00 / Mercredi de 11h00 à 17h00 / Jeudi de 14h00 à 16h00 / Samedi de 9h00 à 11h30
    7 Avenue de la Gare, 78180 Montigny-le-Bretonneux
    https://yvelines.croix-rouge.fr/saintquentin/

    Trouvez les points d’apport volontaire à SQY
  • picto decehetterie bouteille de gaz

    Les bouteilles de gaz vides sont des déchets dangereux. Ils ne peuvent pas être pris en charge par le ramassage des encombrants. Ces déchets nécessitent une collecte spécifique et séparée.

    Consigner : Les bouteilles de gaz peuvent être consignées. Lorsque vous souhaitez recharger la bouteille en gaz, le commerçant vous échange la bouteille vide contre une bouteille pleine. Ainsi vous ne payez que le prix de la charge de gaz. Le détendeur doit être adapté au type de bouteille consignée (Par exemple pour Butagaz:  « bleue » pour le gaz butane, « rouge » pour le gaz propane).

    Recycler : Vous pouvez également déposer votre bouteille de gaz vide en déchetterie.

    Trouvez une déchetteries à SQY
picto Route

Route / Voirie

picto-logo-visionnaires-sdl

S'inscrire / Billetterie

picto Service hivernal FAQ

Service hivernal

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ?

.

Contactez nous